Fonds et portefeuilles d’obligations à rendement total

Nous présentons et surveillons nos portefeuilles de fonds d’obligations à rendement total depuis environ 10 ans maintenant. Ces portefeuilles sont répertoriés sur notre page “Revenu fixe”. À la lumière des récents événements volatiles des marchés financiers, c’est le bon moment pour passer en revue les dernières performances des fonds candidats et des portefeuilles.

Fonds communs de placement en obligations à rendement total

Nos portefeuilles à revenu fixe sont basés sur la stratégie de sélection de fonds momentum utilisée dans les portefeuilles MyPlanIQ. Chaque mois, la stratégie choisit un fonds avec le plus haut score de momentum parmi une liste de fonds candidats. Dans le cas où tous les fonds candidats ont un score de momentum négatif, un fonds de trésorerie ou de marché monétaire est choisi. Les fonds candidats sont des fonds d’obligations à rendement total (et certains fonds d’obligations d’entreprises à moyen terme) dont les gestionnaires ont été nommés au moins une fois gestionnaire de l’année pour les titres à revenu fixe par Morningstar. Ces fonds doivent être sans frais (ou avec exemption de frais), sans frais de transaction dans une maison de courtage. Par exemple, les fonds suivants sont les fonds candidats pour le Schwab Total Return Bond :

(PBDAX) PIMCO Investment Grade Corp Bd A
(PDBZX) Obligation à rendement total prudentielle Z
(PONAX) PIMCO Revenu A
(DLTNX) Obligation à rendement total DoubleLine N
(WABRX) Western Asset Core Bond R
(TGMNX) TCW Total Return Bond N
(PTTAX) PIMCO Total Return A
(MWTRX) Obligation à rendement total de l’Ouest métropolitain M
(LSBRX) Loomis Sayles Bond Retail

Les gestionnaires de ces fonds sont des spécialistes de l’investissement à revenu fixe. Parmi eux figurent Daniel Ivascyn de PIMCO, Dan Fuss de Loomis Sayles, Jeffrey Gundlach de DoubleLine et d’autres sociétés d’investissement en obligations comme TCW.

Tous sont disponibles dans Schwab sans frais de chargement ni de transaction. En général, ces fonds sont des actions de la classe des particuliers, de sorte qu’ils ont un minimum très bas (comme 1000 à 3000 $). En outre, notre stratégie applique automatiquement la période de détention minimale et la restriction de la limite aller-retour imposée par une maison de courtage. La plupart des fonds ont une période de détention minimale de trois mois.

La raison pour laquelle on n’utilise que des fonds d’obligations à rendement total gérés par de grands gestionnaires est que les excellents gestionnaires de titres à revenu fixe ont tendance à avoir un historique de surperformance durable et que leurs fonds sont donc plus adaptés à une stratégie basée sur le momentum. En outre, les fonds d’obligations à rendement total sont généralement diversifiés et d’une durée de taux d’intérêt à moyen terme. Cela les rend encore plus tendance que d’autres segments obligataires plus volatils comme les obligations à long terme.

Examinons d’abord les performances récentes de ces fonds :

A partir du 24/4/2020 :

Fonds YTDReturn** 1 an AR 3 ans AR 5 ans AR 5 ans Sharpe 10 ans AR 15 ans AR
(PBDAX) (PIMCO Investment Grade Corp Bd A) -2.1% 5.9% 4.0% 3.7% 0.57 5.4% 6.0%
(PDBZX) (Obligation prudentielle à rendement total Z) 6.5% 4.4% 3.6% 0.66 4.9% 5.4%
(PONAX) (PIMCO Revenu A) -6.6% -2.7% 1.6% 3.2% 0.69 6.7%
(DLTNX) (Obligation à rendement total DoubleLine N) 3.5% 3.0% 2.5% 0.64 5.1%
(WABRX) (Western Asset Core Bond R) 2.0% 7.9% 4.4% 3.3% 0.65
(TGMNX) (Obligation TCW à rendement total N) 5.5% 10.6% 4.9% 3.4% 0.72 4.8% 5.6%
(PTTAX) (PIMCO Total Return A) 3.8% 9.2% 4.6% 3.2% 0.62 3.8% 4.9%
(MWTRX) (Obligation à rendement total de l’Ouest métropolitain M) 4.4% 11.5% 5.3% 3.6% 0.79 4.8% 5.5%
(LSBRX) (Loomis Sayles Bond Retail) -10.5% -5.8% -1.0% 0.2% -0.1 3.4% 4.8%
(DODIX) (Dodge & Cox Income) 2.1% 7.6% 4.6% 3.7% 1 4.4% 4.9%
(VBMFX) (Vanguard Total Bond Market Index Inv) 5.1% 11.3% 5% 3.5% 0.72 3.8% 4.3%

Tableau du rendement total sur un an :

Malheureusement, YTD (Year To Date), à l’exception de TGMNX, tous les autres fonds ont enregistré des performances inférieures à celles de VBMFX, le fonds indiciel total du marché obligataire. En particulier, le fonds Loomis Sayles LSBRX a été le plus touché, perdant -10,5 % cette année, tandis que les deux fonds de PIMCO, centrés sur les obligations d’entreprises, ont perdu : Le fonds d’obligations d’entreprise PIMCO PBDAX et le fonds de revenu PIMCO PONAX ont également subi des pertes importantes en mars de cette année. La principale cause de cette situation est leur exposition excessive aux obligations à haut rendement (LSBRX) et même aux obligations d’entreprises de qualité (PBDAX et PONAX), tandis que VBMFX a une très forte exposition aux obligations du Trésor. En fait, si la Réserve fédérale n’était pas intervenue sur les marchés obligataires de manière inédite (en achetant des obligations du Trésor, des obligations d’entreprises de qualité et maintenant même en achetant des ETF d’obligations à haut rendement), ces fonds auraient subi des pertes encore plus graves et pourraient ne pas se rétablir aussi rapidement.

La crise actuelle a également fait que la plupart de ces excellents fonds sont restés à la traîne par rapport au fonds indiciel VBMFX pendant les 1 et 3 dernières années. La plupart d’entre eux ont maintenant des rendements similaires sur 5 ans par rapport au VBMFX. Toutefois, la majorité d’entre eux continuent à surperformer le VBMFX sur une période plus longue, par exemple 10 ou 15 ans.

Ce que nous pouvons apprendre de cette crise, c’est qu’à l’exception des obligations du Trésor, toutes les autres dettes peuvent être gravement touchées par une crise. Les obligations de la catégorie des actifs “sûrs” ne sont pas aussi sûres qu’on pourrait le penser. En outre, quel que soit le degré de sécurité d’un fonds ou l’excellence d’un gestionnaire de fonds, un portefeuille doit comporter un mécanisme de sécurité intégrée permettant de passer à des investissements plus sûrs ou à des liquidités en cas de grave récession. Actuellement, bien que l’intervention non conventionnelle de la Réserve fédérale ait permis d’éviter la grave crise du marché obligataire pour l’instant, la question de savoir si celle-ci peut perdurer reste posée, car les fondamentaux des entreprises sous-jacentes ont été endommagés et sont désormais faibles.

La performance des portefeuilles d’obligations à rendement total

Les principaux portefeuilles spécifiques de courtage suivants sont très similaires :

Comparaison des performances des portefeuilles (au 24/4/2020) :

Nom du ticker/portfolio YTDReturn** 1 an AR 3 ans AR 5 ans AR 10 ans AR 15 ans AR
Schwab Total Return Bond 3.5% 12.0% 6.1% 5.2% 6.6% 7.8%
Obligation à rendement total de Fidelity 3.5% 12.0% 5.7% 4.7% 6.3% 7.4%
Vanguard Brokerage Total Return Bond 3.5% 12.0% 6.1% 5.2% 6.6% 7.9%
Etrade Total Return Bond -5.4% 2.3% 3.0% 3.3% 5.5% 7.2%
Obligation à rendement total Merrill Edge 3.5% 12.0% 6.1% 4.6% 7.5% 7.3%
PTTRX (PIMCO Total Return Instl) 3.8% 9.6% 5.0% 3.6% 4.2% 5.3%
DLTNX (DoubleLine Total Return Bond N) 3.5% 3.0% 2.5% 5.1%
VBMFX (Vanguard Total Bond Market Index Inv) 5.1% 11.3% 5.0% 3.5% 3.8% 4.3%

Le graphique suivant montre le total des rendements depuis 2001 :

Quelques commentaires :

  • Tous les portefeuilles ont surpassé VBMFX au cours des 10 dernières années, 15 ans et depuis 2001. Au cours des 15 dernières années, les rendements excessifs annualisés de ces portefeuilles par rapport à VBMFX ont atteint 3,9 %. Le portefeuille Etrade, même après la sous-performance de cette année, a encore eu un rendement annualisé excessif de 2,9 % par rapport au VBMFX (7,2 % contre 4,3 %) au cours des 15 dernières années.
  • En fait, à l’exception du portefeuille Etrade, tous les autres portefeuilles ont enregistré des performances supérieures pendant 1, 3, 5, 10, 15 ans et depuis 2001.
  • Les portefeuilles ont fait moins bien depuis le début de l’année. Le pire est le portefeuille Etrade qui a perdu -5,4% jusqu’à présent.

Un examen plus approfondi révèle que les fonds candidats du portefeuille d’Etrade ont un MWTRX manquant. Cela est dû au fait que le MWTRX n’est pas disponible en tant que fonds sans frais de transaction (NTF) dans Etrade. Le graphique suivant compare les avoirs historiques de Schwab Total Return Bond et du portefeuille Etrade :

On peut voir que jusqu’au 22/03/2020, les deux portefeuilles avaient exactement la même participation (PBDAX) depuis le 22/04/2019. Lors du rééquilibrage du 2/2/3/2020, le portefeuille Schwab a changé de portefeuille pour passer au MWTRX. Comme le MWTRX n’est pas disponible dans Etrade en tant que fonds NTF, le portefeuille a dû attendre le prochain rééquilibrage du 14/10/2020 pour passer au TGMNX. Malheureusement, ce retard d’un mois s’est avéré coûteux : le PBDAX a subi une perte importante en mars en raison du pessimisme généralisé sur les obligations d’entreprises de qualité.

Notez que MWTRX a eu un rendement annuel de 4,4%, juste derrière TGMNX et est le deuxième plus élevé parmi les fonds d’obligations à rendement total énumérés dans le tableau précédent.

L’exemple ci-dessus montre la sensibilité des fonds candidats. Toutefois, la surperformance à long terme par rapport aux fonds indiciels obligataires a été si importante que la sous-performance récente du portefeuille Etrade semble encore limitée.

Pour résumer, les portefeuilles momentum basés sur des fonds communs de placement à rendement total ont fait leurs preuves et peuvent être utilisés comme portefeuilles de base à revenu fixe (BOND).

Divulgation : Je suis/nous sommes long(e)s IEI. J’ai écrit cet article moi-même, et il exprime mes propres opinions. Je ne reçois aucune compensation pour cela (autre que celle de Seeking Alpha). Je n’ai aucune relation d’affaires avec une entreprise dont les actions sont mentionnées dans cet article.


Commencer à trader avec eToro