Selon les statistiques, on note une croissance nette en termes de chiffres d’affaires pour le secteur du bricolage.

L’explication la plus courante est liée à la pandémie mondiale de la Covid-19, qui a incité les gens à apporter des améliorations dans leur habitat. De nombreux Français se sont effectivement découvert un grand intérêt pour le bricolage. 31 milliards d’euros de chiffre d’affaires ont été enregistrés à cette période, dénotant ainsi une hausse de près de 13 % comparé à d’autres années. 

Bien entendu, des grands groupes et des enseignes populaires en ont grandement bénéficié. 

Avec cet engouement de vouloir tout construire de la part des consommateurs, il n’est pas étonnant de voir que beaucoup s’intéressent à ce marché et y voient un investissement plutôt lucratif. La création d’un magasin de bricolage en franchise est généralement ce qui attire ces gens-là. Quel est l’intérêt réel ? Quelles précautions faut-il prendre ? Parlons-en dans cet article. 

Qu’est-ce qu’une franchise de bricolage au juste ?

 

franchise-magasin-bricolage-business-lucratif

Comme indiqué ci-dessus, le secteur du bricolage a pris une ampleur conséquente depuis ces deux dernières années. 

Il n’y a qu’à voir le nombre de sites en ligne tels que bricoler.net qui proposent du contenu sur le bricolage à celles et ceux qui débutent. En ce qui concerne les personnes qui souhaitent se lancer dans le milieu du bricolage et plus particulièrement dans la commercialisation des équipements qui y sont associés, il faut savoir qu’il y a trois options possibles : 

  • L’ouverture de son propre magasin ; 
  • La reprise d’un magasin ; 
  • S’orienter vers une franchise. 

Habituellement, les deux premières options sont assez onéreuses à mettre en place et représentent un risque. Ainsi, la franchise semble être l’opportunité la plus préconisée. En effet, se tourner vers une franchise permet de profiter de la renommée de la maison mère de manière immédiate. En outre, d’autres avantages comme l’exclusivité sur le territoire ou les tarifs pré-négociés rendent une franchise en bricolage encore plus intéressante. 

Le bricolage, un marché qui ne cesse d’évoluer, mais qui exige une attention particulière

Le marché du bricolage évolue rapidement certes, mais il faut quand même garder à l’esprit qu’il y a beaucoup de concurrence. 

L’acquisition de clients est dans l’ensemble plus “simple” avec une franchise, car les consommateurs ont tendance à beaucoup se fier à l’image de celle-ci. Néanmoins, il est important d’être à l’affût des concurrents puisque lorsqu’ils adoptent des prix attractifs, cela va forcément attirer les consommateurs. Par conséquent, pour mieux toucher les clients, la chose à faire dans une franchise en bricolage, est de choisir le bon partenaire, qui allie une bonne image et des prix attrayants. 

De même, l’évolution des produits comptera énormément. 

Cela vaut également pour les offres, car même si ouvrir un magasin de bricolage en franchise est une option qui peut rapporter beaucoup, il faut toutefois penser à s’adapter au temps, à la tendance et aux besoins du marché. La veille concurrentielle doit impérativement faire partie de sa stratégie. L’objectif est d’innover, au risque de voir son activité cesser

Commencer à trader avec eToro