Un crédit à la consommation est un prêt non affecté qu’une institution financière accorde à un individu qui devra le rembourser avec des intérêts de façon échelonnée. Son montant varie de 200 à 75.000 € et l’on s’en sert généralement pour réaliser des projets non immobiliers et à caractère non professionnel ou commercial. Avec l’essor d’internet, plusieurs prestataires proposent aujourd’hui des offres aux taux aussi intéressants les uns que les autres. Mais comment dénicher le meilleur ? Réponse dans cet article.

Faire une simulation de crédit

Lorsqu’il souhaite requérir un crédit à la consommation, l’emprunteur s’intéresse avant tout au taux qui lui sera appliqué. Celui-ci est librement fixé par l’organisme prêteur et peut alors varier du simple au triple (en fonction du prestataire auquel on s’adresse). L’idée étant d’obtenir le taux le plus bas et avantageux du marché, l’astuce serait donc de mettre en concurrence les différentes offres disponibles. Vous devrez pour cela procéder à des simulations de crédit en ligne ou auprès de votre banque pour y voir plus clair. Faites cependant attention de ne surtout pas vous focaliser exclusivement sur le taux nominal car d’autres éléments importants entrent en compte. En cas de besoin, retrouvez plus d’infos ici.

Les éléments à regarder lors de la simulation de crédit

Lors de votre comparaison, le déterminant majeur qui doit vous orienter vers telle ou telle autre offre est le taux annuel effectif global (TAEG). Il se compose généralement de 5 éléments essentiels que sont le taux nominal, les primes d’assurance, les frais bancaires et ceux relatifs au dossier et à la garantie. Jetez également un œil au coût total du crédit. A combien vous reviendra-t-il au final ? Il n’est plus question ici que du taux, mais aussi du montant sollicité et surtout la durée de votre échéance de remboursement. L’on vous conseillera d’ailleurs de privilégier les mensualités plus élevées pour réduire au maximum la durée de votre échéance et par conséquent le coût du crédit. Cela vous permettra de faire des économies car plus un crédit est long et les mensualités faibles, plus ce sera coûteux pour vous.

La capacité d’emprunt

En souscrivant un crédit à la consommation, l’emprunteur s’engage à restituer les sommes dues au prêteur dans les délais prévus au contrat. Pour s’en assurer, il doit donc soigneusement définir son besoin et évaluer sa capacité d’emprunt ou taux d’endettement. Cela lui évitera une asphyxie financière et de se retrouver en situation d’insolvabilité. Il devra pour ce faire totaliser toutes ses charges mensuelles indispensables et non compressibles qu’il soustraira ensuite de ses revenus. La différence constitue le reste à vivre qui au-delà de satisfaire les besoins courants (transport, vêtements, ration, etc.), servira par ailleurs à rembourser les dettes. Pour connaitre son taux d’endettement, l’emprunteur multipliera le total de ses dépenses mensuelles par 100, puis divisera le produit par le total de ses revenus. Le résultat ne doit pas excéder les 50% s’il souhaite obtenir son crédit à la consommation.

Les taux d’intérêts les plus bas en 2021

L’augmentation du coût de la vie a négativement impacté les taux de crédit auprès des banques françaises en 2021. Ils ont eux aussi été revus à la hausse avec une moyenne minimale de 0,80% pour un crédit à la consommation remboursable sur 12 mois. C’est là le résultat d’une simulation pour un prêt de 13.000 € accordable à un travailleur détenteur de CDI dont le revenu mensuel est de 1.800 €. Le coût total du crédit (hors assurance) est de 56 € (soit un montant global de 13.056 €) pour des mensualités de 1.088 €. Il s’agit bien sûr d’un exemple indicatif car à titre de rappel, les taux réels évoluent en fonction des montants sollicités et de la durée de remboursement.

Des conseils utiles pour souscrire un crédit à la conso

Lorsque vous sollicitez un crédit à la consommation, privilégiez un prêt personnel à un prêt renouvelable. C’est d’autant plus important si le montant requis excède les 1.000 €. Assurez-vous également que le coût total du crédit, le taux annuel effectif global et les mensualités sont bien renseignés sur la fiche de votre banque. Ne prenez une assurance pour un montant faible que si vous le jugez vraiment nécessaire et assurez-vous qu’elle n’excède pas les 0,5% du crédit. En cas de difficultés financières, demandez un regroupement de crédits à un taux plus avantageux.

Commencer à trader avec eToro