Nous partageons vos inquiétudes concernant notre exposition sous-marine à Lenovo (OTCPK:LNVGY) (OTCPK:LNVGF). Le manque à gagner et la forte baisse de 9,9 % en glissement annuel du quatrième trimestre de Lenovo nous obligeront à continuer à retenir notre souffle. LNVGY est essentiellement de l’argent noyé en raison de son rendement sur cinq ans de -67,01%. Triste mais vrai, l’achat de Motorola Mobility pour 2,91 milliards de dollars en 2014 n’est pas encore rentable pour Lenovo. (Source : Seeking Alpha)

Lenovo a acheté Motorola Mobility, mais n’est jamais devenu un grand vendeur de smartphones. Lenovo est le non. Pourtant, elle a permis à Huawei de la dépasser largement dans les livraisons de smartphones.

Cet échec des smartphones est en partie la raison pour laquelle les investisseurs ont rétrogradé LNVGY au cours des cinq dernières années. Il est très décourageant pour les investisseurs que le leader du PC, Lenovo, ait permis à des entreprises chinoises comme Xiaomi (XI) et Oppo de devenir les meilleurs vendeurs de tablettes/smartphones Android.

Le terrible retour de prix de LNVGY sur 5 ans explique aussi pourquoi il est maintenant un pari bon marché sur le rebond très probable des ventes de PC et de smartphones après la fin de cette pandémie. Lenovo est un achat en ce moment car le système de notation quantique de Seeking Alpha a attribué à l’action de la société une note de A+. Parier sur des actions battues qui ont des chances évidentes de se redresser est judicieux. Il y a un alpha probable dans LNVGY. Nous devons juste retenir notre souffle pendant un certain temps.

(Source : Seeking Alpha)

Oui, Lenovo est de l’argent mort (ou de la valeur stagnante), mais les miracles se produisent. Nous ne pouvons pas écarter la probabilité que les morts puissent être ressuscités/réanimés. Nous maintenons notre position sur Lenovo dans l’espoir que d’autres investisseurs à la recherche de bonnes affaires se jetteront sur le prix très abordable de LNVGY. Nous voulons exhaler et sortir de notre position sur LNVGY sans avaler la pilule vicieuse de la perte de capital.

La misère de Huawei est le gain de Lenovo

La prochaine renaissance de Lenovo est due à un récent changement de ventilateur du Pres. Trump. Nous insistons sur le fait que les nouvelles sanctions américaines contre Huawei sont bénéfiques pour les activités de Lenovo dans le domaine des serveurs, des PC et des smartphones. Trump utilise à nouveau Huawei comme punching-ball dans sa nouvelle croisade contre la mauvaise gestion de la pandémie de COVID-19 par la Chine. Les expéditions massives de smartphones de Huawei pourraient souffrir si elle ne peut pas obtenir les derniers modems 5G, processeurs d’appareil photo, stockage flash, LPPDR5 et mises à jour logicielles pour les téléphones Android.

Lenovo pourrait certainement bénéficier d’une réduction importante des expéditions mondiales de smartphones de Huawei. Huawei continue d’expédier de nombreux téléphones malgré les sanctions de l’année dernière. À l’avenir, les nouvelles sanctions récentes rendront plus difficile pour Huawei la vente d’un si grand nombre de téléphones. Lenovo peut intervenir et voler la vedette à l’absence future de nouveaux téléphones Huawei.

(Source : Statistiques)

Si Huawei ne recevait que 10 % de ses livraisons trimestrielles de téléphones, cela pourrait peut-être permettre à Lenovo de se débarrasser de son activité non rentable dans le domaine des smartphones. Pour le quatrième trimestre de l’année fiscale 19/20, Lenovo n’a pu expédier que 6 millions de téléphones parce que son usine principale de Wuhan a été fermée en raison de l’épidémie de COVID-19 dans cette région. Maintenant que son usine est de nouveau pleinement opérationnelle, Lenovo pourrait exploiter la situation difficile de Huawei sur le long terme. L’usine de Wuhan peut se concentrer sur la production du smartphone de jeu Legion 5G de Lenovo et d’autres téléphones phares. Lenovo ne peut évidemment pas concurrencer les téléphones d’entrée et de milieu de gamme de Xiaomi et Oppo, dont les prix sont plus bas.

Il est urgent pour Lenovo de mieux mettre en œuvre sa stratégie en matière de smartphones. La vente d’ordinateurs n’a pas été efficace pour Lenovo. Le graphique ci-dessous montre que le modèle commercial de Lenovo, centré sur les PC grand public, ne lui a donné qu’un taux de croissance annuel moyen de 3,19 % sur cinq ans. Le groupe PC et appareils intelligents représente toujours près de 80 % du chiffre d’affaires de Lenovo. Lenovo possède une activité dans le domaine des smartphones qui devrait lui permettre de surpasser Dell (DELL) et HP, Inc. (HPQ).

(Source : Seeking Alpha)

Les autres produits matériels de Lenovo bénéficient également du prédicament de Huawei

Huawei vend des ordinateurs portables sous les marques MateBook et Honor MagicBook. Les récentes sanctions vont également nuire à la capacité de Huawei à fabriquer des ordinateurs portables de nouvelle génération. La marque de ThinkPad de Lenovo subit un petit mais notable vent arrière lorsque l’entreprise de portables de Huawei subit un vent avant mandaté par Trump.

Lenovo est le numéro un ou le numéro deux des expéditions mondiales de portables. Le manque de nouveaux ordinateurs portables Huawei devrait aider Lenovo à conserver sa position de leader dans le domaine des ordinateurs portables. Huawei vend également des PC serveurs aux centres de données et aux opérateurs de plates-formes de cloud computing. De nouvelles sanctions devraient rendre plus difficile pour Huawei de trouver des acheteurs pour ses produits FusionServer Pro.

La faible part de marché de Lenovo (5,6 %) dans la vente de serveurs explique pourquoi elle a besoin de tous les catalyseurs qu’elle pourrait obtenir. COVID-19 stimule les dépenses des entreprises en matière de cloud computing. Le cloud computing signifie que les entreprises doivent acheter leurs propres serveurs ou qu’elles louent l’hébergement de serveurs à des fournisseurs de plateformes commerciales comme Microsoft (MSFT) Azure.

(Source : Statistiques)

L’économie d’échelle s’applique aux vendeurs de serveurs. La raison pour laquelle Lenovo ne tire pas de profit de son activité de centre de données est qu’elle n’attire pas suffisamment de clients. Il faut espérer que les sanctions et le quorum de Huawei entraîneront une augmentation des ventes des produits de Lenovo pour les serveurs. Les quarantaines pandémiques forcent de nombreuses entreprises à passer à un système de travail à domicile et de formation à domicile pour leurs employés. Nous espérons que cette nouvelle tendance pourra inverser la tendance déficitaire des centres de données de Lenovo.

(Source : Lenovo)

La raison des terribles marges de Lenovo peut être attribuée à sa faible concentration sur les produits pour serveurs. La vente de PC/portables grand public est une activité à faible marge. À l’avenir, vendre davantage de serveurs aux entreprises pourrait aider Lenovo à améliorer sa pathétique marge de revenu net de 1,31 %.

(Source : Seeking Alpha)

À l’avenir, l’amélioration de la rentabilité peut permettre de mieux apprécier la qualité des investissements de Lenovo. L’évaluation très bon marché de LNVGY de 0,20x EV/Ventes s’explique par le fait que la plupart des investisseurs voient Lenovo coincée sur des sables mouvants de faible croissance et de marge bénéficiaire quasi nulle.

La faible rentabilité est également la raison pour laquelle Lenovo a récemment émis de nouvelles obligations à 5,8 %. En contractant de nouvelles dettes, Lenovo ne peut plus financer une plus grande expansion et un budget de R&D plus élevé à partir de ses propres liquidités. Nous espérons que cette nouvelle émission d’obligations de 650 millions de dollars servira à développer de nouveaux ordinateurs et smartphones 5G. Lenovo a également besoin de nouveaux produits de serveurs plus avancés pour suivre le rythme de Dell et HP Enterprise (HPE).

Conclusion

Nous resterons longtemps sur Lenovo. Nous voulons voir LNVGY rebondir à 15 dollars. Nous sommes très confiants que les nouvelles sanctions contre Huawei pourraient améliorer la rentabilité de Lenovo. L’amélioration de la rentabilité pourrait renforcer la confiance des investisseurs.

Il est possible de réaliser de meilleurs profits grâce à un marketing agressif des smartphones et des produits pour serveurs à forte marge.

LNVGY a des ratios VE/Ventes et Prix/Ventes beaucoup plus faibles que DELL et HPQ. Cela peut changer après que Lenovo ait amélioré ses marges bénéficiaires.

Nous aspirons à ce que Lenovo finisse par proposer une stratégie à long terme unifiée et cohérente sur les smartphones. Le développement des marques Lenovo et Moto est coûteux et inefficace. Cela ne peut qu’entraîner des pertes supplémentaires pour la division Mobile Business Group de Lenovo. Les pertes ne feront qu’aggraver le plafond de marché déjà faible de Lenovo.

Le chiffre d’affaires annuel de Lenovo dépasse les 50 milliards de dollars, et pourtant les investisseurs ne lui accordent qu’une capitalisation boursière de 6,79 milliards de dollars. LNVGY est manifestement un investissement géant de vilain petit canard qui pourrait être acheté à bon marché.

Divulgation : Je suis/nous sommes long(e)s LNVGY, XI, DELL, HPE, HPQ, MSFT. J’ai écrit cet article moi-même, et il exprime mes propres opinions. Je ne reçois aucune compensation pour cela (autre que celle de Seeking Alpha). Je n’ai aucune relation d’affaires avec une entreprise dont les actions sont mentionnées dans cet article.


Commencer à trader avec eToro