Écrit par Nick Ackerman, coproduit par Stanford Chemist

Adams Diversified Equity Fund (ADX) n’est pas un fonds à capital fixe qui est couvert trop souvent. C’est probablement pour le simple fait qu’il ne correspond pas au «moule» d’un CEF typique que la plupart des investisseurs recherchent. ADX paie une petite distribution trimestrielle, puis une offre spéciale de fin d’année beaucoup plus importante qui comprend tous les gains en capital et les revenus nécessaires. Cela permet au fonds d’éviter les impôts sur le revenu au niveau du fonds. Il leur permet également de conserver un statut de société d’investissement réglementée, ou RIC. Le fonds existe certainement depuis un certain temps également, avec une année de création remontant à 1929. Auparavant, le fonds fonctionnait en tant qu’entreprise, en 1929, ce n’est que lorsqu’il est apparu dans la structure du CEF.

Le fonds était également connu sous le nom de The Adams Express Company. C’était avant 2015, ce changement a été mis en œuvre pour «refléter avec précision ce que nous offrons aux investisseurs aujourd’hui».

(La source)

ADX a un objectif d’investissement «d’appréciation du capital à long terme». Ils ont l’intention d’y parvenir en «investissant principalement dans de grandes sociétés américaines». Ils approfondissent un peu plus en expliquant davantage leurs «caractéristiques distinctives». Cela se trouve sur la fiche d’information du fonds:

Fonds d’actions à capital fixe géré en interne avec une exposition à un portefeuille d’actions à grande capitalisation, largement diversifié et neutre dans le secteur. Engagé sur un taux de distribution annuel d’au moins 6%

Ils cherchent également à «offrir des rendements supérieurs dans le temps en investissant dans un portefeuille d’actions largement diversifié». Cela semble tout à fait évident qu’ils auraient l’intention de fournir des rendements supérieurs, car c’est l’objectif de la plupart des fonds. Dans le cas d’ADX, je pense que le SPDR S&P 500 ETF (SPY) est la référence la plus appropriée ici. Dans ce cas, ils ont battu le SPY sur plusieurs périodes mais ont également pris du retard.

Le fonds n’utilise pas non plus de stratégie de levier ou d’options. Cela laisse tout à fait le reste du fonds d’actions ordinaires. Il y a plusieurs fonds qui peuvent correspondre à cette description, mais je crois qu’ADX fait un travail respectable. Le grand spécial de fin d’année pourrait être considéré comme un bon bonus de fin d’année pour les investisseurs à revenu. Bien qu’un investisseur qui regarde ce fonds ne devrait certainement pas s’attendre à quelque chose de fantaisiste ou à ce que le fonds «souffle» sur sa performance par rapport à son indice de référence.

ADX a un faible ratio de dépenses de 0,74%. Le fonds est également d’une taille assez importante avec 1,59 milliard de dollars d’actifs. L’un des autres se vante d’avoir “80 ans et plus de distributions”.

Performance

En parlant de performance, ce fonds bénéficie d’une décote quasi permanente. Je verrais principalement cela en grande partie en raison de la maigre distribution par rapport aux autres fonds. En outre, le simple fait qu’ils n’offrent pas de “ cloches et sifflets ”, comme nous en avons discuté sans stratégie de levier ou d’options.

(Source – CEFConnect)

La dernière remise du fonds de 14,23% est cependant plus large que la dernière année. Cela met le score z à 1 an du fonds à -1,31. Cela indiquerait que le fonds est relativement sous-évalué par rapport à cette période. Cependant, on peut noter que la période à plus long terme de 5 ans est à un escompte moyen de 14,52%. Dans ce cas, le fonds n’est pas très bon marché par rapport à son long terme.

Malheureusement, aucun graphique à vie n’est disponible pour le fonds. Il aurait certainement été intéressant de voir le rendement du fonds jusqu’en 1929. Cela aurait inclus de nombreux événements mondiaux importants depuis lors. Cela aurait pu nous donner une idée de notre situation actuelle. Bien sûr, cela serait lié à Covid-19 et aux récentes émeutes aux États-Unis. Un aperçu de la réaction de ce fonds aurait pu être utile.

Cependant, avec l’historique qui est présenté, le fonds semble rester à son escompte persistant. La seule fois où il a vraiment commencé à réduire son rabais, c’est dans la bulle Internet.

Étant donné que le fonds est un fonds d’actions ordinaires, l’indice de référence approprié est le S&P 500 ou l’ETF invisible SPY.

Heureusement, ils ont rendu la performance facile avec un instantané dans leur fiche d’information.

(Source – Fiche d’information)

Il s’agissait de la période se terminant le 31 mars 2020. Comme nous pouvons le voir, le fonds avait pu surperformer sur la base de la valeur liquidative YTD à ce moment-là, au cours des derniers 1 an, 3 ans et 5 ans. Cependant, au cours de la période de 10 ans, le fonds n’a pas réussi à battre le S&P 500.

Encore une fois ici, il aurait été incroyablement utile, et tout simplement intéressant, de voir les performances depuis la création. Bien qu’avec Ycharts, nous puissions revenir à l’époque où SPY a été acceptée.

Graphique

Données par YCharts

Le SPY a été créé en 1993. Heureusement pour nous, c’est une période de temps importante que nous sommes en mesure de revenir en arrière. Dans ce cas, nous constatons des résultats peu souhaitables avec une sous-performance significative d’ADX sur la base de la valeur liquidative totale et du rendement total des prix.

Cela étant dit, nous recherchons toujours un fonds qui paie beaucoup plus en moyenne que le SPY ne le verserait. Ainsi, bien qu’il soit maigre par rapport à de nombreux CECR en général, il peut toujours être considéré comme davantage axé sur le revenu par rapport à SPY.

Distribution

Alors, à quel point leur paiement est-il «maigre»? Eh bien, ils paient actuellement une distribution trimestrielle d’un montant de 0,05 $ par action. Sur cette base, le taux de distribution s’établit à 1,34%. Cependant, ils visent un versement de distribution minimum pour l’année à 6%.

Cela signifie qu’ils offrent une grande distribution spéciale de fin d’année qui les place à ce montant. Et en fait, il dépasse généralement ce montant. Par exemple, en 2019, ils affichent un taux de distribution de 9,6% pour l’année. La façon dont ils ont calculé cela était «le total des dividendes et des distributions de gains en capital divisé par le prix moyen du marché à la fin du mois des actions ordinaires du Fonds pour les douze mois terminés le 31 octobre».

Le montant de l’an dernier était de 1,27 $ par action. C’était en fait inférieur à l’année précédente, mais comme nous le verrons, il était encore plus élevé que la plupart des années remontant à 2001.

Dans leur fiche d’information, ils fournissent les 10 dernières années de taux de distribution annualisés. Le taux de distribution annualisé le plus important a été enregistré en 2018, lorsque le fonds a versé 12,9%. De l’autre côté, et la seule fois où le fonds est tombé en dessous de la distribution minimale cible de 6% était en 2009 et 2010. La raison étant le carnage massif que le marché venait de subir en 2008 et 2009. Je ne les pénaliserais certainement pas. pour ça.

(Source – CEFConnect)

On pourrait également être intéressé par le fait que le fonds a maintenu le même 0,05 $ par trimestre depuis 2003. Avant cela, et pour autant que ce graphique remonte, le fonds avait payé un taux trimestriel de 0,08 $.

Ce que nous constatons généralement dans un fonds d’actions, c’est qu’une partie importante de leur distribution est classée comme provenant de gains en capital. C’est certainement le cas pour ADX. En fait, je crois que cela devrait être encore plus évident par la façon dont ils gèrent leurs paiements de distribution avec le gros paiement de fin d’année.

À partir de leur rapport annuel, voici les ventilations fiscales;

Aux fins de l’impôt, les distributions versées par le Fonds au cours des exercices clos les 31 décembre 2019 et 31 décembre 2018 ont été classées comme un revenu ordinaire de 23 238 400 $ et 21 255 855 $, respectivement, et un gain en capital à long terme de 126 415 026 $ et 180 3252538 $, respectivement. La base fiscale du bénéfice distribuable au 31 décembre 2019 était de 480 170 $ de revenu ordinaire non distribué et de 2 336 426 $ de gain en capital à long terme non distribué.

Ce que nous pouvons avoir avec une grande partie des gains en capital dans la distribution, c’est généralement une obligation fiscale plus faible que le revenu ordinaire. En plus de cela, le fonds détient de nombreux noms qui versent également des dividendes qualifiés. Tout cela se traduit par une obligation fiscale plus faible pour les investisseurs.

Il s’agit donc vraiment d’un fonds qui ne s’attend pas à des paiements trimestriels importants, ce que nous attendons de la plupart des CECR. Il serait peut-être plus approprié de considérer ce fonds comme une plus grande partie de l’argent de bonus de fin d’année.

Exploitations

Comme le Fonds l’a indiqué, ils investissent principalement dans des actions américaines à grande capitalisation. Actuellement, le fonds détient 97% aux États-Unis. Pour la période se terminant le 31 mars, ils détenaient une quantité importante de technologie, à 25,4%. Cela reflète très bien une composition similaire à sa référence. SPY a en fait 26,15% de son exposition à la technologie au 2 juin 2020. Cela a été aidé car nous avons vu une liquidation cette année, avec la technologie et les soins de santé menant le rebond plus haut – ou certains dans ces secteurs ne prenant même pas tout à fait le même rabattement que le marché plus large a été témoin.

(Source – Fiche d’information)

Encore une fois, les secteurs suivants reflètent également SPY. Soins de santé à 14,2% pour ADX, SPY a des soins de santé à 14,99%.

(Source – ESPION)

Ceci est assez similaire à SPY dans tous les domaines.

(Source – Fiche d’information)

Cela étant dit, ce qui pourrait être très intéressant, c’est que le fonds pourrait être considéré comme un «indice clos». Essentiellement un fonds qui dit qu’il crée de la valeur en gérant activement, mais en réalité, il ne fait que refléter un indice. Dans ce cas cependant, on pourrait être intéressé de savoir que je ne pense pas nécessairement que ce soit le cas. Les premières positions sont toutes les mêmes que celles de SPY. Cependant, ils détiennent des allocations différentes. De plus, ADX ne détient que 95 postes. Comme nous le savons, SPY détient 505 titres. Cela est dû au fait que plusieurs sociétés du S&P 500 ont plusieurs classes d’actions.

Bien sûr, Microsoft (MSFT), Apple (AAPL), Amazon (AMZN) et Alphabet (GOOG) (GOOGL) ont tous été des gagnants absolus cette année alors que la technologie joue. Ils sont également gagnants depuis des années. Le plus grand «perdant» de ce groupe sur une base annuelle serait GOOG. Venant à un faible rendement de seulement 7,33%.

Graphique

Données par YCharts

Cependant, puisque le S&P 500 est toujours négatif sur une base YTD, ce n’est certainement pas un endroit terrible où retourner un seul chiffre. Impressionnant cependant, même le S&P 500 a parcouru le chemin des plus bas que nous avons vus en mars!

Après avoir examiné le portefeuille du fonds, nous pouvons vérifier que le fonds n’est pas axé sur la valeur. Le portefeuille est très axé sur la croissance avec les types de titres que nous voyons. Je ne crois pas non plus que le fonds soit un indice de placard, même s’il pourrait lui ressembler à première vue.

Conclusion

ADX n’est certainement pas un fonds sophistiqué qui attirera les investisseurs sur le revenu. Cela serait principalement dû à son taux de distribution beaucoup plus faible que celui typique des CECR. Cependant, le fonds fournit généralement une distribution spéciale de fin d’année importante qui pourrait être considérée comme un gros bonus pour les détenteurs du fonds. Le fonds existe également depuis un temps incroyable, étant créé en 1929 en tant que CEC. Pour les investisseurs qui recherchent la longévité de leurs fonds, celui-ci pourrait certainement correspondre à cette facture.

SPY est le meilleur indice de référence du fonds. À cet égard, le fonds a pu légèrement dépasser les délais les plus courts. Le fonds affiche même une performance respectable sur 10 ans. Cependant, sur le long terme (depuis la création de SPY en 1993), ADX a pris beaucoup de retard. Cela étant dit, au final, le fonds verse toujours beaucoup plus que SPY si nous annualisons les chiffres avec leurs gros paiements de fin d’année. Ce n’est donc pas nécessairement un fonds de croissance non plus. C’est là qu’un investisseur devra choisir ce gros versement annuel ou rendement total. C’est aussi historiquement parlant, cela ne signifie pas que le fonds sous-performera exactement de la même manière qu’auparavant.

Idées rentables de revenus et d’arbitrage CEF et ETF

https://static.seekingalpha.com/uploads/2019/5/2/27546953-15567808556447084.pngAu Laboratoire de revenu CEF / ETF, nous gérons environ 8% des portefeuilles de fonds à capital fixe (CEF) et des fonds négociés en bourse (ETF) pour vous faciliter l’investissement dans le revenu. Découvrez ce que nos membres ont à dire sur notre service.

Pour voir tout ce que notre abonnement exclusif a à offrir, inscrivez-vous pour un essai gratuit en cliquant sur le bouton ci-dessous!

Divulgation: Je suis / nous sommes longtemps ADX, MSFT. J’ai écrit cet article moi-même et il exprime mes propres opinions. Je ne reçois aucune compensation pour cela (autre que de Seeking Alpha). Je n’ai aucune relation commerciale avec une entreprise dont les actions sont mentionnées dans cet article.

Divulgation supplémentaire: Cet article a été initialement publié aux membres du CEF / ETF Income Laboratory le 3 juin 2020.


Commencer à trader avec eToro