Bienvenue au Wall Street Brunch, notre aperçu des événements boursiers que les investisseurs pourront suivre au cours de la semaine à venir. Vous pouvez également consulter cet article un jour à l’avance en vous abonnant au compte Stocks to Watch pour une livraison le samedi matin. Auditeur du podcast ? Abonnez-vous dès maintenant pour recevoir le Wall Street Breakfast avant 8h00 chaque jour de bourse sur Seeking Alpha, iTunes, Stitcher et Spotify (cliquez sur les liens en surbrillance).

La semaine prochaine, la saison des bénéfices s’accélère. De grandes entreprises comme Delta Air Lines (NYSE:DAL), AT&T (NYSE:T), Coca-Cola (NYSE:KO), IBM (NYSE:IBM) et Lockheed Martin (NYSE:LMT) vont donner leurs points de vue sur la pandémie et la voie à suivre. Au total, environ un cinquième des entreprises du S&P 500 publieront leurs résultats avant la cloche de clôture de vendredi. Les investisseurs savent déjà que les bénéfices seront en baisse au premier et au deuxième trimestre. Les questions les plus importantes sont de savoir si les cours des actions reflètent correctement la récession et si les bilans tiendront le coup. Sur le front économique, des mises à jour sur les ventes de maisons existantes, les ventes de maisons neuves et les commandes de biens durables sont attendues, ainsi qu’un autre rapport sur les demandes d’allocations de chômage (~4 millions prévus). Les fans de sport auront une petite dose d’action lorsque les chaînes Disney (NYSE:DIS) ABC et ESPN diffuseront la NFL Draft du 23 au 25 avril. Sur une note plus légère, le jour du 4/20 est au coin de la rue et le Jour de la Terre suit le 22 avril. S’il y a un échange de paires là-bas, c’est au-delà de nous.


Pleins feux sur les revenus : Carnival (NYSE:CCL), Ally Financial (NYSE:ALLY), Halliburton (NYSE:HAL), IBM (IBM) et Equifax (NYSE:EFX) le 20 avril ; Coca-Cola, JetBlue (NASDAQ:JBLU), Philip Morris (NYSE:PM), Travelers (NYSE:TRV), Chipotle (NYSE :CMG), Canadien Pacifique (NYSE:CP), Snap (NYSE:SNAP), Texas Instruments (NASDAQ:TXN), Danone (OTCQX:DANOY) et Netflix (NASDAQ:NFLX) le 21 avril ; AT&T, Delta Air Lines, NASDAQ (NASDAQ:NDAQ), Alcoa (NYSE:AA), Discover Financial Services (NYSE :DFS), Kinder Morgan (NYSE:KMI), Visa (NYSE:V), Lam Research (NASDAQ:LRCX) et Las Vegas Sands (NYSE:LVS) le 22 avril ; Domino’s Pizza (NYSE:DPZ), Eli Lilly (NYSE:LLY), Freeport-McMoran (NYSE:FCX) et Hershey Foods (NYSE :HSY), Capital One (NYSE:COF), Intel (NASDAQ:INTC) et United Airlines (NASDAQ:UAL) le 23 avril ; American Airlines (NASDAQ:AAL), American Express (NYSE:AXP), AutoNation (NYSE:AN), Sanofi (NASDAQ:SNY) et Verizon (NYSE:VZ) le 24 avril.

Allez plus loin : Voir la liste complète des déclarants de revenus de Seeking Alpha

IPO watch : Holy smokes, il y a une nouvelle introduction en bourse à signaler. Le prix de la China Liberal Education (CLEU) devrait être fixé le 23 avril. Au moment de la publication, il ne semble pas que l’introduction en bourse ait été retirée. Dans la semaine à venir, la période de blocage expire le 21 avril pour BRP Group (NASDAQ:BRP), ainsi que pour Phathom Pharmaceuticals (NASDAQ:PHAT), Progyny (NASDAQ:PGNY), Youdao (NYSE :DAO), Cabaletta Bio (NASDAQ:CABA), Aesthetic Medical International Holdings Group (NASDAQ:AIH), TFF Pharmaceuticals (NASDAQ:TFFP) et Happiness Biotech Group (NASDAQ:HAPP) le 22 avril. L’ordonnance de séjour à domicile a perturbé les plans de plusieurs entreprises actives dans le domaine du sport et de la remise en forme. Topgolf International (Callaway Golf (NYSE:ELY) détient une participation), F45 Training et Xponential Fitness sont tous en marge de l’introduction en bourse.

Allez plus loin : Rattrapez les dernières nouvelles sur l’introduction en bourse.

Des informations sur les fusions et acquisitions : La fusion de Stars Group (NASDAQ:TSG)-Flutter Entertainment (OTC:PDYPF) fera l’objet d’un vote la semaine prochaine. La fusion de Northwest Bancshares (NASDAQ:NWBI) et de MutualFirst Financial (NASDAQ:MFSF) devrait être finalisée la semaine prochaine.

Tout cela brille : Le World Gold Forum se déroulera du 20 au 23 avril dans un format virtuel. Parmi les principaux orateurs figurent Frank Holmes, de U.S. Global Investors (NYSEARCA:GOAU), et Terry Heymann, directeur financier du World Gold Council. D’autres conférences intitulées “A Rational Case for $7,000” et “Gold in Times of Market Dislocation” sont tout à fait adaptées aux problèmes de l’or. Wall Street est de plus en plus optimiste sur l’or, même si les prix avoisinent leur plus haut niveau depuis sept ans. Parmi les sociétés participantes figurent Endeavor Silver (NYSE:EXK), First Mining Gold (OTCQX:FFMGF), Alamos Gold (NYSE:AGI), Americas Gold and Silver Corporation (NYSEMKT:USAS), Avino Silver & Gold Mines (NYSEMKT:ASM), Equinox Gold (NYSEMKT:OTC :EQX), Alexco Resources (NYSEMKT:AXU), Barrick Gold (NYSE:GOLD), Erdene Resource Development (OTCPK:ERDCF), Great Panther Mining (NYSEMKT:GPL), Harmony Gold Mining (NYSE:HMY), Hecla Mining (NYSE:HL), Eldorado Gold (NYSE:EGO), IAMGOLD (NYSE :IAG), Kinross Gold (NYSE:KGC), Kirkland Lake Gold (NYSE:KL), MAG Silver (NYSEMKT:MAG), Minerals Technology (NYSE:MTX), NovaGold Resources (NYSEMKT:NG), Pan American Silver (NASDAQ:PAAS), Royal Gold (NASDAQ:RGLD), Newmont (NYSE :NEM), Sierra Metals (NYSEMKT:SMTS), Sandstorm Gold (NYSEMKT:SAND), Silvercorp Metals (NYSEMKT:SVM), SSR Mining (NASDAQ:SSRM), Vista Gold (NYSEMKT:VGZ), Wesdome Gold Mines (OTCPK:WDOFF), Golden Star Resources (NYSEMKT:GSS) et Agnico Eagle Mines (NYSE:AEM).

Évolution prévue des dividendes (trimestrielle) : La liste des entreprises qui ont suspendu ou réduit le versement de dividendes est longue en raison des perturbations liées à la pandémie, mais il existe quelques cas particuliers. Parmi les sociétés qui ont récemment augmenté leurs dividendes, on trouve Colgate-Palmolive (NYSE:CL), Costco (NASDAQ:COST), Equity Residential (NYSE:EQR), First Republic Bank (NYSE:FRC), Johnson & Johnson (NYSE:JNJ), Mid-America Apartment Communities (NYSE:MAA), Procter & Gamble (NYSE:PG) et UDR (NYSE:UDR). Les ajustements de dividendes prévus la semaine prochaine comprennent le passage de 0,08 $ à 0,09 $ de Federal Signal (NYSE : FSS), et de 0 $ à 0,33 $ de Great Western Bancorp (NYSE : GWB).30, Ameriprise Financial (NYSE:AMP) de 0,97 $ à 1,04 $, W.W. Grainger (NYSE:GWW) de 1,44 $ à 1,56 $, Evercore (NYSE:EVR) de 0,58 $ à 0,61 $, Travelers de 0,82 $ à 0,85 $, Southern Co. (NYSE:SO) à 0,64 $ de 0,62 $, Agree Realty (NYSE:ADC) à 0,60 $ de 0,585 $, People’s United (NASDAQ:PBCT) à 0,18 $ de 0,1775 $, Healthcare Services (NASDAQ:HCSG) à 0 $.2025 à 0,20125 $, Core Laboratories (NYSE:CLB) à 0,01 $ de 0,25 $, Equitrans Midstream (NYSE:ETRN) à 0,15 $ de 0,45 $ et CenterPoint Energy (NYSE:CNP), à 0,15 $ de 0,29 $.

Pleins feux sur Netflix : Netflix est sur le point de publier ses résultats, les analystes s’attendant à ce que la société affiche un chiffre d’affaires de 5,7 milliards de dollars et un BPA de 1,64 dollar. “NFLX est un bénéficiaire évident de la diffusion à domicile, mais plus important encore, nous pensons qu’elle accélère également le passage séculaire à la diffusion en continu à la demande, ce qui se traduit par une plus grande activité au fil du temps”, prédit JPMorgan sur le streamer. JP pense que l’annulation des sports en direct et des contenus forts (y compris la viralité inattendue de Tiger King) a bien préparé la NFLX à avoir ajouté 8,8 millions d’ajouts nets au premier trimestre contre 7 millions prévus et guide pour 5,6 millions de nouveaux abonnés au deuxième trimestre. Juste avant la semaine des bénéfices de Netflix, BTIG Research a relevé son objectif de prix à 500 dollars, alors que Benchmark a fait l’inverse avec l’introduction du streamer à Sell et un faible 327 dollars de PT.

Construction d’avions : Boeing (NYSE:BA) commencera la semaine prochaine un retour progressif au travail dans ses installations de Puget Sound à Washington. La société indique que 27 000 travailleurs environ reviendront tout au long de la semaine pour reprendre la production sur les 747, 767, 777 et 787. Les analystes pensent que les mesures de relance budgétaire pourraient modérer quelque peu l’impact de COVID-19 et accélérer la reprise, mais pensent qu’il pourrait falloir attendre jusqu’en 2023 pour que la production revienne aux niveaux de 2019. Les actions de Boeing ont augmenté de 12,3 % vendredi.

Perspectives énergétiques : BP (NYSE:BP) doit publier ses perspectives énergétiques 2020 le 21 avril après avoir repoussé la publication de février. La société affirme que le rapport explorera les forces qui façonnent la transition énergétique mondiale jusqu’en 2040 et les principales incertitudes qui entourent cette transition. Bien sûr, ces incertitudes à court terme incluent le prix du pétrole brut. Au dernier contrôle, les contrats à terme du pétrole brut WTI s’échangent à 18,27 $/b et le brut Brent à 28,08 $/b. L’ETF du fonds pétrolier américain (NYSEARCA:USO) a baissé de 66% YTD.

Mises à jour des affaires : Charles Schwab (NYSE:SCHW) a un appel prévu pour le 21 avril. BHP (NYSE:BHP) a une révision opérationnelle de neuf mois prévue pour le 21 avril. U.S. Gold Corp. (NASDAQ:USAU) a prévu d’organiser un webinaire électronique de mise à jour pour les investisseurs. Le PDG Edward Karr informera les actionnaires de l’USAU sur les perspectives de la société et sera disponible pour répondre aux questions après la présentation initiale.

Surveillance de la FDA : La date PDUFA sur le MenQuadfi de Sanofi (SNY) arrive le 26 avril. Les données du traitement de la sclérose en plaques PRN2246 de Principia Biopharma (NASDAQ:PRNB) seront présentées le 23 avril. Zogenix (NASDAQ:ZGNX) a un appel aux investisseurs le 26 avril pour discuter de deux études évaluant FINTEPLA dans le syndrome de Dravet et le syndrome du tournesol.

Les casinos : Le gouverneur du Nevada, Steve Sisolak, a déclaré qu’il avait l’intention de donner des détails la semaine prochaine sur certains des critères qu’il utilisera pour déterminer quand il sera sûr de commencer à rouvrir des entreprises dans l’État. En ce qui concerne l’avenir, Union Gaming pense que des protocoles tels que la réduction de la capacité de jeu, un plus grand espacement entre les machines à sous actives, moins de sièges aux tables de jeu et des masques pour les croupiers pourraient faire partie de la première phase d’ouverture des casinos, tandis que les établissements tels que les bars et les boîtes de nuit ne seront pas ouverts avant la deuxième ou troisième phase. Au cours des prochaines semaines, le scénario se déroulera également dans d’autres États. L’incertitude quant au trafic des casinos est un gros joker pour les investisseurs qui envisagent de s’intéresser à Caesars Entertainment (NASDAQ:CZR), MGM Resorts (NYSE:MGM), Boyd Gaming (NYSE :BYD), Wynn Resorts (NASDAQ:WYNN), Las Vegas Sands (LVS), Full House Resorts (NASDAQ:FLL), Red Rock Resorts (NASDAQ:RRR), VICI Properties (NYSE:OTC:VICI), MGM Growth Properties (NYSE :MGP), Golden Entertainment (NASDAQ:GDEN), Scientific Games (NASDAQ:SGMS), Twin River Worldwide (NYSE:TRWH), Eldorado Resorts (NASDAQ:ERI), William Hill (OTCPK:WIMHY), Monarch Casinos & Resort (NASDAQ:MCRI), Penn National Gaming (NASDAQ:PENN), Century Casinos (NASDAQ:CNTY) et Churchill Downs (NASDAQ:CHDN).

Des réunions annuelles notables : Parmi les réunions annuelles virtuelles à noter la semaine prochaine, citons celles de Canadian Pacific, Domino’s Pizza and Whirlpool (NYSE:WHR) le 21 avril, Coca-Cola et AutoNation (AN) le 22 avril, Texas Instruments et Greenhill & Co. (NYSE:GHL) le 23 avril, ainsi que Kellogg (NYSE:K) le 24 avril.

Allumer des bougies : SpaceX (SPACE) vise la semaine prochaine pour le lancement d’une fusée Falcon 9 chargée de satellites à large bande. Cette mission sera la septième de SpaceX pour sa constellation Starlink, qui vise à transmettre la connectivité internet à des utilisateurs éloignés et mal desservis dans le monde entier.

Les mentions de Barron : La publication recommande d’acheter les actions des banques lorsqu’elles sont en baisse. JPMorgan Chase (NYSE:JPM), Wells Fargo (NYSE:WFC), Citigroup (NYSE:C), Bank of America (NYSE:BAC), Goldman Sachs Group (NYSE:GS) et Morgan Stanley (NYSE:MS) sont tous considérés comme des entreprises en reprise, car la hausse des marchés des échanges et des capitaux d’emprunt cette année et l’année prochaine contribuera à compenser les taux d’intérêt proches de zéro. Dans le secteur pharmaceutique, les entreprises disposant d’un pipeline de médicaments essentiels sont considérées comme des favorites évidentes. Mylan (NASDAQ:MYL), Perrigo (NYSE:PRGO), Merck (NYSE:MRK), AstraZeneca (NYSE:AZN), AbbVie (NYSE:ABBV), Eli Lilly (LLY) et Bristol-Myers Squibb (NYSE:BMY) figurent tous sur la liste. Bien que Zoom Video Communications (NASDAQ:ZM) soit qualifié de très cher, il existe encore des réseaux de diffusion de contenu qui semblent intéressants. Akamai (NASDAQ:AKAM), Cloudflare (NYSE:NET), Box (NYSE:BOX), Dropbox (NASDAQ:DBX), RingCentral (NASDAQ:RING), Vonage Holdings (NASDAQ:VG) et 8×8 (NYSE:EGHT) sont tous considérés comme profitant du monde du “stay-at-home” en ce moment. Small cap Compass Diversified Holdings (NYSE:CODI) est identifiée comme étant en mesure de sortir de la récession du coronavirus plus forte qu’elle n’y est entrée. Enfin, Raytheon Technologies (NYSE : RTX), Otis Worldwide (NYSE : OTIS) et Carrier Global (NYSE : CARR) sont considérées comme attrayantes après avoir fait leurs récents débuts au pire moment possible.

Sources : Bloomberg, MarketWatch, CNBC, Bloomberg, Seattle Times, EDGAR


Commencer à trader avec eToro