StoneCo (NASDAQ:STNE), l’hyper-croissance fintech brésilienne, a retenu mon attention rapidement après son introduction en bourse en octobre 2018, malgré sa capitalisation relativement faible. La raison n’était pas seulement les chiffres de croissance fulgurants de la société, mais aussi l’investissement immédiat de Berkshire (NYSE:BRK.B). Même après l’émission d’actions supplémentaires, la participation de Buffett s’élève toujours à environ 7,8 %. Le fait d’avoir une telle puissance d’investissement légendaire dans votre dos a fait de StoneCo un cas d’investissement intéressant dès le début.

Bien qu’elles continuent de produire des résultats impressionnants, les actions ont récemment pris un coup et se négocient toujours aux mêmes niveaux que ceux que Berkshire avait atteints lors de son achat initial, soit environ 24 dollars par action.

Par cet article, je vise à :

  • Discuter de la croissance et de l’augmentation des revenus de StoneCo
  • Examinez la valorisation du stock
  • Mettre en évidence ses risques de crédit
  • Concluez pourquoi le STNE est un achat intéressant à son prix actuel.

Note : Tous les numéros pertinents ont été échangés en USD.

L’histoire de la croissance

La croissance de StoneCo a permis à la population brésilienne d’avoir accès à des services financiers modernes. Avec PagSeguro (NYSE:PAGS), les deux sociétés ont ajouté des milliers de clients à leurs écosystèmes. Leurs produits visent à améliorer l’interaction entre le commerçant et le client grâce à leurs services financiers et de transaction pratiques.

Au dernier trimestre, le nombre de clients de StoneCo est passé de 64 100 à 67 300, soit une croissance de 50 % par rapport à l’année précédente, pour terminer l’année fiscale 2009 avec 495 100 commerçants actifs. Les solutions de l’entreprise apportent un remède aux petites entreprises brésiliennes, qui n’ont naturellement pas accès aux capitaux et aux services financiers. Par exemple, à l’instar de Square (SQ), les clients se voient proposer des solutions de crédit qu’il leur serait impossible d’obtenir auprès d’une banque traditionnelle. La demande pour de telles solutions a été énorme, ce qui a permis à StoneCo d’augmenter rapidement ses revenus.

Malgré le faible taux d’utilisation, qui se situe actuellement à 1,8 %, les revenus de StoneCo ont rapidement augmenté. Pour le contexte, le taux de prise de Square est de 2,75 %.

Même après un ralentissement significatif de la croissance au fil du temps, comme on pouvait s’y attendre, la croissance des recettes était encore de 32 % au dernier trimestre.

En outre, grâce à l’augmentation vertigineuse de ses marges, StoneCo a constamment amélioré son BPA, qui a atteint un niveau record de 0,72 $ LTM (au cours des douze derniers mois).

Vous remarquerez peut-être que la marge de revenu net est supérieure à la marge brute. Pour en revenir à l’offre de crédit de l’entreprise, StoneCo reçoit maintenant des intérêts, qui sont ajoutés après le COGS dans le compte de résultat de l’entreprise, ce qui pousse le ratio à des sommets incroyables.

Alors que la croissance des revenus de l’entreprise a soutenu la rentabilité sous-jacente, la sauce secrète est ailleurs. C’est le revenu d’exploitation, qui a fait boule de neige, qui a permis à StoneCo d’améliorer ses résultats. Cette mesure comprend le résultat net des intérêts reçus et des intérêts payés. Le bénéfice net a augmenté de 154 % par rapport à l’année précédente, comme le montre le graphique à barres, faisant passer le BPA de 0,42 $ à 0,72 $, soit une hausse de 71 %.

Source : Données de SeekingAlpha, auteur

C’est ainsi que le BPE de StoneCo a bénéficié à la fois de la croissance de ses transactions/services et de ses offres de crédit. Cette situation est toutefois soumise à des risques de crédit, qui seront abordés plus loin.

Évaluation

Compte tenu de la croissance de StoneCo, du BPA et du cours de l’action, la valorisation de l’action semble attrayante. Contrairement à d’autres entreprises qui dépensent beaucoup d’argent pour se développer, et qui parfois négocient sur les ventes, StoneCo négocie sur sa rentabilité. D’après les bénéfices de l’année dernière, le ratio C/B de l’action n’est que de 33.

La rentabilité sous-jacente de l’entreprise a augmenté suffisamment vite pour que ce multiple semble incroyablement bas. Avec une opportunité de marché massive, en termes de Brésil ayant une population non bancarisée gigantesque (45M), une croissance supérieure, et des marges étonnantes, un tel multiple ne rend pas justice au stock.

Je pense que le marché s’inquiète des nombreux risques liés à StoneCo et tente de fixer le prix de l’action en conséquence.

Si ces risques ne se concrétisent pas, le prix actuel de l’action devrait être incroyablement rémunérateur à long terme. Les investisseurs peuvent désormais acheter au même prix que Berkshire tout en profitant de la croissance significative que la société a entreprise depuis lors. La véritable affaire, cependant, est l’expansion multiple. Si le multiple des bénéfices de StoneCo atteint un chiffre plus réaliste que la propriété reflète sa croissance sous-jacente, les investisseurs actuels seront récompensés par des rendements exceptionnels. Le ratio C/B de la société était 2x plus élevé il y a seulement quelques mois, avant le coronavirus.

C’est pourtant le cas si les risques n’ont pas lieu, en particulier celui du crédit.

Risques

Le risque le plus courant pour toutes les entreprises fintech est la concurrence. Le secteur de StoneCo est brutalement concurrentiel, de grands acteurs comme PagSeguro fournissant des services relativement similaires. Les entreprises plus petites qui pourraient à tout moment perturber l’espace constituent également une menace permanente. Toutefois, cela n’a pas été responsable de la contraction de la valeur de l’entreprise.

Un risque plus considérable est, à mon avis, le risque de crédit propre à StoneCo, accompagné de taux d’intérêt variables. Sur le bilan de l’entreprise, on trouve un peu moins de 1 milliard de dollars de liquidités et 1,68 milliard de dollars de dettes totales. Le ratio dettes/fonds propres de 1,12 n’est pas terrible, étant donné que le cash-flow devrait facilement couvrir le principal de ces dettes. Cependant, leur taux variable constitue une menace importante.

Comme vous pouvez le voir dans ce tableau, les taux d’intérêt annuels moyens de la dette (chiffres en BRL) sont soumis au taux CDI.

Le taux CDI est le taux des dépôts interbancaires brésiliens (Certificado de Depósito Interbancário), qui est une moyenne des taux interbancaires au jour le jour au Brésil.

Source : 6K

Les premières concernent StoneCo qui a emprunté à un coût allant jusqu’à 121,3% du CDI, avec une prime plus élevée. Comme les deux entités américaines et StoneCo ne souhaitent pas prendre de risque de taux d’intérêt (emprunt en USD), la société emprunte localement. Toutefois, les taux brésiliens ne sont pas en moyenne aussi bas que ceux de leurs homologues américains et sont également plus volatils.

La variabilité des taux est, à mon avis, le risque le plus important pour StoneCo. Comme l’illustre le graphique ci-dessous, l’IDC peut monter en flèche, comme cela s’est produit dans le passé. Les événements macroéconomiques, pour la plupart imprévisibles, pourraient faire monter l’ICD comme cela s’est produit vers 2017, ce qui mettrait la situation financière de StoneCo sous pression.

Dans son dernier communiqué de presse, la direction a déclaré que les prêts accordés aux clients se situent actuellement dans une fourchette à un chiffre. Comme le CDI est actuellement plus bas, StoneCo peut emprunter à court terme et prêter à long terme pour réaliser un bénéfice. Une augmentation du taux du CDI pourrait empêcher l’entreprise d’atteindre les mêmes mesures de rentabilité à l’avenir, car le commerçant pourrait dissuader de prendre des prêts à des taux d’intérêt plus élevés.

En général, le taux augmente lorsque la liquidité se contracte (lorsque les prêts sont plus difficiles à obtenir) et diminue lorsque la liquidité augmente (lorsque les prêts sont plus facilement accessibles).

Conclusion

StoneCo est un cas convaincant avec un potentiel de rendement massif. Une expansion multiple sur les seuls bénéfices pourrait rapidement doubler le titre. Les revenus augmentent rapidement, et l’engagement de Berkshire est inspirant, n’ayant pas vendu une seule action.

Toutefois, comme je l’ai souligné, la rentabilité excessive de StoneCo provient des offres de crédit, qui pourraient rapidement s’estomper en raison des mauvaises conditions économiques et de la contraction des liquidités. Les investisseurs américains doivent également tenir compte des risques liés au taux de change puisque la société se négocie en USD mais communique des chiffres à la BRL.

Dans l’ensemble, je reste optimiste sur le titre car je pense que le potentiel à long terme, les marges impressionnantes et le marché largement inexploité l’emportent sur les risques. J’invite les investisseurs à faire preuve de diligence raisonnable lorsqu’ils achètent des actions.

Merci de votre lecture. Si vous avez apprécié l’article, veuillez me suivre ici sur Seeking Alpha. Votre soutien est très apprécié.

Divulgation : Je suis/nous sommes long(e)s STNE, PAGS. J’ai écrit cet article moi-même, et il exprime mes propres opinions. Je ne reçois aucune compensation pour cela (autre que celle de Seeking Alpha). Je n’ai aucune relation d’affaires avec une entreprise dont les actions sont mentionnées dans cet article.


Commencer à trader avec eToro