Après six semaines consécutives de sorties nettes déclenchées par la pandémie COVID-19, les fonds de la classification Lipper des fonds de dette d’entreprise à haut rendement (comprenant à la fois les fonds communs de placement et les ETF) ont enregistré des entrées nettes d’argent frais pour la quatrième semaine consécutive. Pour la semaine de négociation des flux de fonds qui s’est terminée le mercredi 22 avril, les fonds à haut rendement ont augmenté leurs coffres de 2,1 milliards de dollars pour porter leur apport total sur quatre semaines à 17,9 milliards de dollars. Cette série de quatre semaines comprend les deux meilleures entrées nettes hebdomadaires jamais enregistrées par le groupe (Lipper a commencé à suivre les données sur les flux de fonds en 1992) pendant les semaines du 15 avril (+7,0 milliards de dollars) et du 1er avril (+6,9 milliards de dollars).

Les entrées nettes record du groupe pour la semaine du 15 avril ont été déclenchées par des nouvelles sans précédent de la Réserve fédérale. Le 9 avril, la Fed a annoncé que, pour la toute première fois, elle allait acheter des obligations de sociétés et des ETF d’obligations de sociétés. L’incursion de la Fed dans l’espace du haut rendement sera limitée aux dettes d’anges déchus, qui sont des sociétés qui avaient initialement une notation de crédit de qualité investissement mais qui ont été récemment déclassées. Le rebond du groupe d’actifs (du point de vue des flux de fonds) a commencé fin mars grâce à l’adoption du plan de sauvetage de 2,2 billions de dollars. La dette à haut rendement présente une plus grande corrélation avec les actions ordinaires qu’avec les autres dettes d’entreprises (ou d’État) car son profil de risque est plus équivalent à celui des actions. Après avoir reculé de 20,0 % au premier trimestre, le projet de loi de relance a permis à l’indice S&P 500 de s’apprécier de 8,3 % pour le trimestre à ce jour, tandis que le groupe à haut rendement de Lipper est en hausse de 3,1 % au deuxième trimestre après avoir reculé de 12,8 % au premier trimestre.

Comme l’illustre le graphique ci-dessous, les flux positifs nets dans le domaine des fonds à haut rendement ont été répartis de manière relativement égale entre les fonds communs de placement et les ETF. Il convient de noter qu’au cours de ces quatre semaines, des flux nets positifs records ont été enregistrés pour quelques produits ETF à haut rendement. Le site SPDR Bloomberg Barclays High ETF sur les obligations à rendement (NYSEARCA:JNK) a enregistré ses deux meilleures entrées nettes hebdomadaires au cours des semaines du 1er avril (+1,5 milliard de dollars) et du 15 avril (+1,4 milliard de dollars), tandis que ETF iShares iBoxx $ High Yield Corporate Bond (NYSEARCA:HYG) a eu son quatrième meilleur flux net positif (+1,4 milliard de dollars) pendant la semaine des flux de fonds du 15 avril.

Fonds à haut rendement, flux nets hebdomadaires, fonds communs de placement contre ETF (en milliards de dollars), 1er avril 2020 – 22 avril 2020

Source : Refinitiv Lipper

Divulgation : Je n’ai/nous n’avons aucune position sur les actions mentionnées et je ne prévois pas d’en prendre dans les 72 heures à venir. J’ai écrit cet article moi-même, et il exprime mes propres opinions. Je ne reçois aucune compensation pour cela. Je n’ai aucune relation d’affaires avec une entreprise dont les actions sont mentionnées dans cet article.


Commencer à trader avec eToro