Dans le cadre de la crise sanitaire et économique mondiale engendrée par le Coronavirus, François-Henri Pinault, le PDG du groupe Kering, a annoncé une réduction de 25% de son salaire fixe à partir du 1er avril et ce, jusqu’à la fin de l’année. Ce geste est notamment une marque de solidarité envers les employés du groupe qui sont touchés par le chômage technique. De plus, cela permettra également d’alléger les charges du groupe et d’offrir un meilleur soutien à l’activité.

Une démonstration de solidarité et de responsabilité chez le groupe de luxe Kering

L’impact de l’épidémie de coronavirus a incité de nombreux dirigeants d’entreprise à faire preuve de solidarité envers leurs employés et leurs concitoyens, en réduisant leurs salaires. Dans un communiqué ce vendredi, le groupe Kering a aussi annoncé que son PDG, François-Henri Pinault, fait don d’une partie de son salaire pour alléger l’impact économique de l’épidémie de Covid-19. A ce titre, il cède 25% de sa rémunération fixe au nom de l’union contre la crise actuelle.

Notons que depuis 2017, le salaire fixe du PDG du groupe de luxe s’élève à 1,2 million €. Suite à la décision ci-annoncée, M. Pinault ne percevra donc plus que 960 000 € à titre de salaire pour son exercice 2020. Par ailleurs, le communiqué annonce aussi que le patron de Kering renonce également à sa rémunération variable de cette année. Néanmoins, le montant de cette dernière dépendra des résultats financiers annuels du groupe.

Cependant, pour sa rémunération variable au titre de son exercice 2019, une proposition de 947 000 € sera soumise à l’approbation des actionnaires le 23 juin. A savoir qu’en 2018, M. Pinault avait profité de 1,9 million € de salaire variable.

Kering contribue activement à la lutte contre l’épidémie de coronavirus

Groupe d’envergure internationale créé en 1962, Kering est basé en France, à Paris. C’est une Maison de référence en matière de luxe dans les secteurs de la joaillerie, horlogerie, mode et maroquinerie. Il développe de prestigieuses marques, comme Gucci, Bottega Veneta, Yves Saint Laurent, Balenciaga et Boucheron. Il a notamment précisé que les décisions de M. Pinault ont été approuvées par son conseil d’administration. D’ailleurs, celui-ci proposera une révision de la politique de rémunération 2020 durant l’assemblée générale du mois de juin.

Kering a également réalisé de nombreuses donations pour lutter contre la pandémie actuelle. Entre autre, 3 millions de masques chirurgicaux pour les services de santé français, un soutien financier à l’Institut Pasteur, des équipements de protection pour l’Italie, 1 million $ à l’État de New York, …

Les grands dirigeants d’entreprise qui ont volontairement renoncé à une partie de leur rémunération à cause du Covid-19 sont nombreux, à l’instar de ceux de Michelin, Disney, Fiat Chrysler, Plastic Omnium, Renault, Ensign Energy Services et Sodexo. Chez Boeing, le DG David Calhoun et le PCA Larry Kellener ont même décidé une totale suppression de leurs salaires jusqu’à la fin de l’année.

Commencer à trader avec eToro