Blue Apron Holdings, Inc. (NYSE:APRN) Conférence téléphonique sur les résultats du premier trimestre 2020 29 avril 2020 8:30 AM ET

Entreprises participantes

Linda Findley Kozlowski – Présidente et directrice générale

Tim Bensley – Directeur financier

Participants à la conférence téléphonique

Maria Ripps – Canaccord Genuity

Opérateur

Mesdames et Messieurs, bonjour, et bienvenue à la conférence téléphonique et à la diffusion sur le web des résultats du premier trimestre 2020 de Blue Apron Holdings. Pour l’instant, tous les participants sont en mode écoute seulement. Nous vous rappelons que cette conférence est enregistrée à des fins de réécoute. Une présentation de diapositives a été créée pour accompagner les remarques d’aujourd’hui, et peut être consultée sur le site web des relations avec les investisseurs de Blue Apron. [Operator Instructions] Après la conclusion de l’appel d’aujourd’hui, l’équipe du Blue Apron organisera une session de questions-réponses et des instructions seront données à ce moment-là.

À l’appel de ce matin, nous avons Linda Findley Kozlowski, directrice générale de Blue Apron ; et Tim Bensley, directeur financier.

Avant de remettre l’appel à la société, quelques remarques sur cet appel, diverses déclarations faites par la société au cours de cet appel sur ses attentes, ses plans et ses perspectives futurs constituent des déclarations prospectives aux fins des dispositions de la sphère de sécurité (Safe Harbor) en vertu du Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Les résultats réels peuvent différer sensiblement de ceux indiqués par ces déclarations prospectives en raison de risques très importants et d’autres facteurs, notamment ceux décrits dans le communiqué de presse sur les résultats de la société et dans les documents déposés auprès de la SEC. En outre, toute déclaration prospective ne représente que l’opinion de la société à ce jour et ne doit pas être considérée comme représentant son opinion à une date ultérieure. La société décline expressément toute obligation de mettre à jour ces déclarations.

Au cours de cet appel, la société fera référence à des mesures non conformes aux PCGR, qui ne sont pas préparées conformément aux principes comptables généralement reconnus. Nous vous encourageons à consulter le communiqué de presse sur les résultats et les documents déposés auprès de la SEC, où ces mesures ont été décrites plus en détail, et à examiner le rapprochement de ces mesures financières non conformes aux PCGR avec les mesures les plus directement comparables. En outre, les rapprochements de certaines mesures prospectives non conformes aux PCGR auxquels il est fait référence au cours de cet appel sont inclus dans notre communiqué de presse sur les résultats qui est disponible sur le site Web des relations avec les investisseurs de la société, situé à investors.blueapron.com sous la rubrique “Events & Presentations”.

Sur ce, je voudrais maintenant passer la parole à Linda Findley Kozlowski, PDG de Blue Apron. Linda ?

Linda Findley Kozlowski

Merci, Eileen. Bonjour à tous, et merci de vous joindre à nous aujourd’hui. Alors que le monde continue de faire face aux défis sanitaires et économiques créés par la pandémie de COVID-19, et que notre pays réagit aux changements dans notre vie quotidienne, notre priorité, comme toujours, est la santé et la sécurité de nos employés, de nos clients et des communautés où nous opérons. Nous prenons très au sérieux notre rôle qui consiste à offrir des expériences de repas uniques au domicile des gens à un moment où le foyer est plus important que jamais.

Avant de commencer, je tiens à exprimer notre sincère reconnaissance à tous les courageux travailleurs de la santé de première ligne et autres travailleurs essentiels qui servent notre pays tout au long de cette pandémie. Nous sommes également reconnaissants à tous nos employés, ainsi qu’à leur engagement et à leurs efforts pour permettre aux consommateurs d’avoir accès à notre kit de repas de haute qualité, fabriqué à partir de délicieux ingrédients, en ces temps sans précédent.

Mes remarques d’aujourd’hui porteront essentiellement sur trois domaines. Premièrement, un aperçu de la demande accrue que nous connaissons, depuis la fin mars, en raison des changements de comportement des consommateurs en réponse à la COVID-19. Deuxièmement, un examen de notre performance au premier trimestre, qui comprend des indications de progrès continus vers notre stratégie de croissance annoncée précédemment avant les effets de COVID-19, et troisièmement, un examen plus détaillé des changements que nous avons mis en œuvre à la suite de COVID-19 ainsi que certaines des tendances les plus récentes que nous observons dans notre activité, et ce que nous pensons que cela signifie pour le deuxième trimestre.

Nous avons opéré dans deux environnements très distincts cette année : un monde pré et post pandémique, et je suis fier de la capacité de notre équipe à répondre aux besoins changeants de nos entreprises dans les deux situations. Tout d’abord, parlons un peu de la récente augmentation de la demande pour notre kit de repas. En ce qui concerne la réaction des consommateurs à la pandémie de COVID-19, la forte augmentation initiale de la demande parmi les clients nouveaux et existants de Blue Apron est survenue à la fin du mois de mars, lorsque le pays a commencé à s’adapter aux ordonnances de restriction de séjour à domicile et de restauration qui touchent le reste du pays. Nous pensons que ces mesures gouvernementales ont contribué à ce que davantage de personnes cherchent à se faire livrer leurs aliments directement à leur porte.

Bien que nous ayons dû procéder à quelques ajustements temporaires de nos offres et de nos opérations lorsque la demande a commencé à changer, les gains d’efficacité séquentiels que nous avons réalisés dans notre activité d’un trimestre à l’autre nous ont permis de fournir l’infrastructure nécessaire pour nous adapter à cette demande croissante. Cela nous a permis de commencer immédiatement à augmenter notre capacité dans nos centres de traitement de Linden, dans le New Jersey, et de Richmond, en Californie, en nous concentrant principalement sur l’augmentation des effectifs pour nous permettre d’exécuter les commandes de kits de repas. Nous reconnaissons que nous créons un produit qui aide les gens pendant cette période difficile, et nous nous sommes efforcés sans relâche de servir le plus grand nombre de ménages possible. Nous espérons que nos résultats du deuxième trimestre commenceront à refléter cette demande accrue, et dans un instant nous parlerons de ce à quoi nous nous attendons.

En outre, sur la base d’indications récentes concernant l’impact à plus long terme que nous pensons que COVID-19 pourrait avoir sur le comportement des consommateurs en matière de cuisine à domicile, nous pensons qu’il y aura un impact positif continu sur nos activités au moins à court et à court terme. Le nombre de ménages qui cuisinent à domicile a considérablement augmenté en raison des ordonnances de restriction de séjour à domicile et de restauration dans tout le comté. Même si les restrictions sur le comportement des consommateurs commencent à s’atténuer, nous nous attendons à ce qu’il y ait un changement vers de nouvelles normes économiques et sociales, reflétant les changements dans les habitudes culinaires et alimentaires développées pendant les semaines ou les mois que les consommateurs passent à la maison, et ces changements persisteront pendant un certain temps.

Nous pensons également que même si les restrictions commencent à être levées, il pourrait y avoir un impact négatif à long terme sur la capacité de certains restaurants à fonctionner à des niveaux antérieurs à la pandémie, si tant est qu’ils puissent le faire. Ces facteurs, combinés au travail que nous faisons pour retenir et engager les clients, nous amènent à penser qu’une partie de l’augmentation de la demande que nous avons récemment connue peut être maintenue au-delà de la période d’impact direct de la COVID-19. En même temps, je tiens à préciser que même avec l’augmentation de la demande que nous avons constatée ces dernières semaines, nous restons concentrés sur notre stratégie de croissance qui, selon nous, renforce notre capacité à servir nos clients, y compris en ces temps d’incertitude.

Avant d’entrer dans les détails de certains des effets de COVID-19 que nous avons observés, nous allons rapidement résumer nos résultats du premier trimestre. Le chiffre d’affaires net et le nombre de nouveaux clients ont tous deux augmenté séquentiellement d’un trimestre à l’autre, alors que nous avons continué à progresser dans notre stratégie de croissance. En outre, le revenu moyen par client a connu une autre augmentation séquentielle trimestrielle de 271 $. Notre marge variable s’est améliorée de 150 points de base par rapport au quatrième trimestre de 2019, pour atteindre plus de 40 % au premier trimestre, et la perte nette a été favorable par rapport à la fourchette que nous avons fournie dans notre résultat du quatrième trimestre. Tim passera en revue chacun de ces paramètres plus en détail sous peu.

Nous pensons que nos résultats du premier trimestre montrent les progrès réalisés par notre équipe dans le cadre de la stratégie annoncée en août dernier, qui vise à attirer davantage de clients présentant les meilleures caractéristiques, à élargir le choix et la flexibilité pour mieux s’intégrer dans la vie de nos clients et à augmenter efficacement nos dépenses de marketing. Cela s’est traduit par une augmentation trimestrielle, séquentielle et annuelle des commandes par client, ce qui, selon nous, reflète l’efficacité des nouveaux produits et le nouvel engagement des clients que nous avons créés. Bien que nous ayons dû réduire ou retarder certains nouveaux produits pour répondre à la demande accrue actuelle, nous pensons que notre stratégie de croissance, combinée à une solide discipline fiscale dont nous avons constamment fait preuve au cours des six derniers trimestres, nous fournit une base pour une future croissance rentable des revenus au-delà de l’environnement commercial actuel.

Le premier trimestre a été une période importante pour le lancement de nouveaux produits. En fait, nous avons lancé plus de nouveaux produits au premier trimestre qu’au cours de tout autre trimestre auparavant. Plus précisément, nous avons ajouté cinq nouveaux produits majeurs au cours du premier trimestre, contre seulement cinq nouveaux produits majeurs au cours des dix trimestres précédents réunis. Ces lancements de produits comprennent Meal Prep, qui a ajouté un plan de huit portions pouvant être préparées en seulement 90 minutes par semaine, ainsi que notre offre premium qui offre une expérience culinaire élevée avec des techniques de cuisson avancées et des combinaisons de protéines spécialisées.

Nous sommes satisfaits des performances de ces deux systèmes depuis leur lancement. Outre le lancement de nouveaux produits, nous avons poursuivi notre partenariat culinaire avec le chef Seamus Mullen, qui a collaboré pendant six semaines sur des recettes pour un mode de vie sain, et nous prévoyons de lancer bientôt un partenariat avec le chef et restaurateur primé Tim Hollingsworth, qui se concentrera sur les aliments réconfortants cet été. Ces exemples de la façon dont nous continuons à ajouter plus de choix et de variété à notre menu montrent les progrès que nous commencions déjà à réaliser dans le cadre de notre stratégie de croissance avant la pandémie de COVID-19.

Passant à ce qui s’est passé dans notre entreprise depuis la pandémie COVID-19, je vais consacrer le reste des commentaires que j’ai préparés ce matin à l’examen de l’impact commercial prévu, un certain nombre de mesures que nous avons prises pour répondre à la demande accrue, y compris des changements opérationnels, l’embauche d’un responsable des ressources humaines, la mise en œuvre d’améliorations de la sécurité et la gestion de notre chaîne d’approvisionnement et des fonctions de commercialisation. Je pense que le travail que nous avons accompli précédemment pour la mise en œuvre de notre stratégie de croissance nous a permis de nous positionner pour répondre à cette augmentation rapide de la demande.

Sur la base des tendances que nous avons observées en réponse à COVID-19 ainsi que de certaines hypothèses, que Tim notera dans ses commentaires, nous prévoyons maintenant que les recettes du deuxième trimestre connaîtront une croissance à un chiffre élevé en pourcentage par rapport à l’année précédente et nous nous attendons à ce que la perte nette continue à diminuer par rapport au trimestre précédent. Nous nous attendons également à ce que l’EBITDA ajusté et le flux de trésorerie d’exploitation soient positifs au cours du trimestre. En raison des changements de comportement des consommateurs que nous avons constatés en réponse à COVID-19, notamment une augmentation des commandes de kits de repas et une augmentation de la valeur moyenne des commandes de kits de repas, nous avons vu la demande de kits de repas augmenter d’environ 27% au cours des trois premières semaines d’avril par rapport aux trois premières semaines de mars.

Comme nous l’avons indiqué précédemment, cette augmentation est intervenue rapidement et nous n’avons pas pu, dans un premier temps, répondre à toute cette demande accrue. En conséquence, les recettes nettes des kits de repas ont augmenté d’environ 22 % au cours de la même période. Nous définissons la demande de kits de repas comme un nombre de kits de repas commandés pendant cette période multiplié par la valeur moyenne des commandes pour cette période, et nous définissons le revenu net des kits de repas comme les commandes effectivement satisfaites multipliées par la valeur moyenne des commandes. Nous avons travaillé à la mise en place d’une main-d’œuvre soutenue par le centre d’exécution pour nous permettre de répondre à cette nouvelle demande accrue et, en supposant que le niveau de la demande soit maintenu ou continue de croître comme nous pensons qu’il est substantiel, nous avons suffisamment de main-d’œuvre pour répondre directement à la demande. Dans un instant, Tim fournira plus de détails sur nos prévisions pour le deuxième trimestre.

Passons maintenant aux mesures que nous avons prises pour répondre à la demande. Tout d’abord, en ce qui concerne les opérations, comme je l’ai mentionné, le pic initial est survenu à la fin du premier trimestre et nous avons rapidement donné la priorité à l’augmentation de notre capacité de réalisation. Tout en travaillant à l’augmentation de la capacité, nous avons d’abord donné la priorité à la satisfaction de la demande accrue des clients existants, et nous avons annulé ou retardé d’une semaine une partie de notre livraison à certains nouveaux clients récemment réactivés.

Nous avons ensuite élaboré notre plan pour augmenter rapidement nos capacités tout en améliorant nos normes déjà très complètes d’hygiène personnelle et d’assainissement, conformément aux règlements du CDC et d’autres réglementations gouvernementales visant à prévenir la propagation de COVID-19. Alors que nous nous efforçons de continuer à répondre à la demande croissante des consommateurs, nous pensons que l’un des défis du passé de Blue Apron nous sert désormais bien, car nous disposons d’une capacité supplémentaire dans notre centre de traitement. Nous pensons que nous disposons des équipements, des installations, des normes de sécurité alimentaire et de la chaîne d’approvisionnement nécessaires pour répondre à la demande accrue. Ainsi, notre principal besoin en ce moment a été d’embaucher dans nos centres de traitement des commandes.

Lorsque nous avons entamé le processus d’accélération de la dotation en personnel temporaire et permanent dans nos centres de traitement des commandes de Linden, dans le New Jersey, et de Richmond, en Californie, nous avons également créé une capacité immédiate pour répondre à une demande plus importante en réduisant la variété de nos options de menu afin de limiter la nécessité de changer fréquemment les lignes de production dans nos centres de traitement des commandes. Cette décision nous a donné plus de temps pour emballer les kits de repas et nous a permis de distribuer plus de kits de repas à plus de clients. Pour ce faire, nous avons interrompu un sous-ensemble de recettes pour une période intermédiaire et avons fermé certains cycles d’offres hebdomadaires dès que nous avons continué à embaucher. Nous comprenons que ces pratiques sont en phase avec d’autres dans les espaces de kits de repas qui s’adaptent pour répondre aux nouveaux niveaux de demande.

Lors de l’embauche d’un RH, nous avons prolongé de quelques semaines la date de fermeture de notre installation d’Arlington pour augmenter la capacité, mais nous avons toujours l’intention de fermer cette installation au deuxième trimestre comme prévu, et de transférer ce volume à Richmond et Linden. Pour montrer notre soutien à toutes nos équipes dans nos centres de traitement des commandes et pour aider à attirer de nouvelles recrues, nous avons récemment mis en place une augmentation de salaire temporaire et une prime de présence pour nos employés horaires dévoués. Cela ne s’applique qu’aux employés de nos centres de traitement des commandes, car nos employés de la cuisine d’essai et de l’expérience client travaillent à domicile depuis la mi-mars et la fin mars.

Dans nos centres d’exécution, la sécurité et le bien-être de nos employés restent notre priorité absolue. Comme je l’ai mentionné dans mes remarques précédentes, nous avons également renforcé nos normes globales d’hygiène personnelle, de sécurité des employés et d’hygiène, et avons mis en place d’autres mesures pour aider à prévenir la propagation de COVID-19. En tant qu’entreprise réglementée par la FDA, nos employés ont toujours été tenus de porter des équipements de protection appropriés à tout moment sur le lieu de production, notamment des gants en nitrile, des blouses, des filets pour les cheveux et la barbe, et des lunettes de sécurité. Nous possédons également une certification supplémentaire de sécurité alimentaire de Safe Quality Food, Food Safety Code, qui est largement considéré comme l’une des normes de sécurité alimentaire les plus rigoureuses et les plus complètes au monde.

En outre, les employés ne sont pas autorisés à pénétrer dans l’atelier de production sans passer par un pédiluve désinfectant et sans se laver directement les mains. En réponse à la COVID-19, nous avons, dès le début du mois de mars, amélioré nos procédures existantes en imposant des exigences supplémentaires en matière de lavage des mains, en modifiant les interactions entre les équipes pour réduire les contacts humains, en augmentant les efforts de distanciation sociale et de sensibilisation à la fois sur le lieu de production et en dehors, et en renforçant encore les procédures d’assainissement des équipements. En outre, nous fournissons désormais aux employés de notre centre de traitement des commandes des cartes conformes aux récentes directives du CDC, de la FDA et des réglementations locales. Tous les employés sont désormais tenus de porter des masques lorsqu’ils se trouvent dans une zone de nos centres de traitement des commandes.

Ensuite, je voudrais parler de la disponibilité et de la sécurité de la chaîne d’approvisionnement. À ce jour, nous n’avons pas connu de perturbations importantes de notre chaîne d’approvisionnement. Blue Apron gère étroitement sa chaîne d’approvisionnement et nous cherchons à travailler avec des fournisseurs qui respectent et apprécient les mêmes normes élevées de sécurité et d’hygiène que nous, car nous fonctionnons selon le modèle d’approvisionnement “Just in Time” et disposons d’un solide réseau de fournisseurs, nous pouvons procéder aux ajustements nécessaires en fonction de nos besoins et des besoins de nos fournisseurs.

En outre, la même chaîne d’approvisionnement étroitement contrôlée signifie que notre nourriture a un chemin de producteur beaucoup plus direct à boxer avec un contact humain minimal entre les deux. Nous sommes reconnaissants de pouvoir continuer à soutenir notre précieux fournisseur, qui a été touché par d’autres fermetures et ralentissements dans le secteur de la restauration. Notre équipe continue à gérer activement notre chaîne d’approvisionnement afin de minimiser l’impact sur les clients tout en maintenant les normes élevées qui font notre réputation en matière de bien-être animal, de fraîcheur et de qualité.

Enfin, je voudrais faire le point sur nos efforts actuels en matière de marketing. Bien que le marketing reste une partie essentielle de notre activité, nous téléchargeons et ajustons nos dépenses de marketing en fonction de la forte demande que nous constatons. Nous avons temporairement réaffecté une partie de nos dépenses de marketing à l’accélération de la production et à l’engagement de nos clients actuels en matière de contenu, d’engagement social et de soutien pour rester chez eux. Nous utilisons également cette période pour élaborer notre stratégie de marketing pour l’avenir, basée sur le troisième pilier de notre stratégie de croissance, à savoir la manière dont nous étendons notre portée pour une croissance future de manière modulable et durable.

Je conclurai mes commentaires ce matin en passant en revue certains des paramètres positifs qui, je pense, sous-tendent nos prévisions pour le deuxième trimestre. Comme indiqué, l’augmentation de la demande a commencé au cours du dernier cycle hebdomadaire de mars. Depuis lors, nous avons continué à voir des améliorations tant dans le nombre de clients actifs du Blue Apron que dans l’augmentation du revenu moyen par client. L’amélioration du revenu moyen par client reflète généralement l’augmentation des commandes par client ainsi qu’une valeur moyenne des commandes plus élevée. Au cours des cinq derniers trimestres consécutifs, Blue Apron a généré des augmentations d’une année sur l’autre pour ces deux paramètres.

Nous avons constaté une nouvelle augmentation de ces mesures au cours des dernières semaines, car nos clients recherchent des solutions de repas après les diverses ordonnances de restriction des jours à la maison et au restaurant et autres restrictions imposées aux consommateurs qui ont été mises en œuvre dans une grande partie du pays. Bien que les tendances aient été positives ces dernières semaines, nous nous efforçons de continuer à développer nos produits et services afin de répondre aux besoins immédiats de nos clients actuels et nouveaux, et de conserver ceux qui ont développé un goût pour la cuisine à domicile et pour les contacts avec leurs proches pendant les repas.

Comme nous ne savons pas ce que l’avenir nous réserve en ce qui concerne les répercussions à long terme de la pandémie sur nos activités. Vous ne comptez pas sur cette demande récente et continuez à vous concentrer sur notre stratégie des trois Congrès alors que nous avançons dans l’environnement actuel. Nous pensons que la planification stratégique et la budgétisation effectuées l’année dernière nous aident à nous adapter à cette diminution de la demande. Nous restons également convaincus que notre stratégie de croissance annoncée précédemment continue d’être la bonne stratégie même maintenant, et comme nous l’avons déclaré en février, notre conseil d’administration entreprend un processus d’examen des alternatives stratégiques pour soutenir l’exécution de la stratégie et améliorer la valeur actionnariale à long terme.

Nous sommes reconnaissants à nos clients de longue date et aux nouveaux venus de Blue Apron, qui nous invitent chez eux. Je crois que ces clients apprécient les nombreux attributs de l’expérience que nous leur offrons en matière de repas, de la découverte à la qualité en passant par la connexion, et nous espérons que beaucoup d’entre eux continueront à cuisiner avec nous à l’avenir. Notre stratégie de croissance est un élément essentiel pour retenir nos clients et en attirer de nouveaux. Nous prévoyons actuellement de continuer à intensifier nos activités pour répondre à la demande d’obtenir le plus de nourriture possible – le plus grand nombre de foyers possible tout en maintenant notre niveau élevé de service à la clientèle, de satisfaction et de sécurité.

J’aimerais également remercier nos employés dévoués pour leur flexibilité, car nous avons modifié leur environnement de travail pour répondre à une demande élevée et nous avons mis en place des procédures supplémentaires d’hygiène personnelle, d’assainissement et de sécurité. Malgré l’évolution rapide des processus de notre centre de traitement des commandes et la nécessité pour nos employés qui ne travaillent pas dans le centre de service de travailler à domicile, nous continuons à fournir à nos clients un délicieux repas dont ils ont envie, au niveau de qualité qu’ils attendent de nous.

Je vais maintenant laisser à Tim le soin d’examiner nos finances plus en détail.

Tim Bensley

Merci, et bonjour à tous. En écho à Linda, je voudrais également remercier toute notre équipe qui continue à naviguer et à s’adapter rapidement à cet environnement en constante évolution, nous permettant ainsi de livrer à nos clients autant de repas Blue Apron que possible en ces temps sans précédent.

En ce qui concerne les résultats du premier trimestre de Blue Apron, nous avons fourni les résultats du premier trimestre dans la fourchette d’orientation que nous avons fournie lors de notre appel à propositions de février. Comme Linda l’a déclaré précédemment, nous pensons que ces résultats valident les progrès réalisés par nos équipes fonctionnelles croisées par rapport à notre stratégie de croissance à trois volets annoncée précédemment. Le revenu net du premier trimestre 2020 s’est élevé à 101,9 millions de dollars, contre 141,9 millions de dollars l’année précédente et 94,3 millions de dollars au quatrième trimestre 2019.

Comme indiqué précédemment, nous avons passé l’année dernière à recentrer nos investissements en marketing afin de devenir plus efficaces et d’améliorer la manière dont nous attirons et engageons les clients. Nous savions que cette transition aurait probablement un impact négatif sur les revenus nets tout au long de 2019, mais le renforcement de notre base de clients est une étape fondamentale pour l’exécution de notre stratégie de croissance, alors que nous nous efforçons de construire une entreprise saine et durable à long terme. À l’aube de 2020, et avant de voir les effets de la pandémie de COVID-19 sur notre activité, nous nous appuyons sur nos investissements en marketing pour tirer parti des améliorations apportées à notre produit et à l’expérience client. En conséquence, nous avons constaté une croissance séquentielle, trimestre après trimestre, à la fois du chiffre d’affaires net et de la clientèle, ainsi qu’une amélioration continue de certains paramètres de la clientèle.

Les dépenses de marketing au premier trimestre 2020 ont augmenté en dollars absolus en pourcentage des recettes nettes d’un trimestre à l’autre et d’une année à l’autre pour atteindre 15 millions de dollars ou 14,8 % des recettes nettes, entraînant une augmentation du nombre de clients de 7 % d’un trimestre à l’autre pour atteindre 376 000. Tout en maintenant notre discipline en matière d’acquisition de clients, nous avons également constaté des améliorations dans certains indicateurs clés de la clientèle qui indiquent un renforcement de la base de clients. Le revenu moyen par client et les commandes par client ont augmenté de 5 % et 4 % d’une année sur l’autre, et de 1 % et 2 % d’un trimestre sur l’autre, terminant ainsi le premier trimestre à des niveaux plus élevés que ceux que nous avons connus ces dernières années.

En ce qui concerne les coûts, le COGS, hors amortissement, en pourcentage des recettes nettes, s’est amélioré de 150 points de base d’un trimestre à l’autre, passant de 61 % au quatrième trimestre de 2019 à 59,5 % au premier trimestre de 2020. Les améliorations d’un trimestre sur l’autre et le coût de revient reflètent les tendances saisonnières attendues dans le secteur, ainsi que notre souci constant d’efficacité des coûts.

Le coût de la technologie des produits et des G&A, ou PT G&A, a diminué de 13 % d’une année sur l’autre pour atteindre 34,2 millions de dollars, ce qui reflète l’engagement continu de notre équipe à optimiser notre structure de coûts et à gérer les dépenses avec diligence. Les autres charges d’exploitation se sont élevées à 3,2 millions de dollars au cours du trimestre, dont 8,1 millions de dollars de changements liés à la fermeture prévue de notre centre de traitement des commandes d’Arlington, au Texas, partiellement compensés par un gain de 4,9 millions de dollars provenant du déblocage de l’activité de construction sur mesure en raison de notre sortie de notre bail inoccupé de Fairfield, en Californie. Nous sommes officiellement sortis du bail de Fairfield, en Californie, le 31 mars, et nous devrions être complètement sortis de notre centre de traitement d’Arlington d’ici le 1er juin. En fin de compte, cette perte pour le premier trimestre 2020 s’est améliorée de 8 % en glissement trimestriel, passant de 20,9 millions de dollars au quatrième trimestre 2019 à 20,1 millions de dollars. L’EBITDA ajusté a terminé le trimestre avec une perte de 5,8 millions de dollars, ce qui représente une amélioration de 30 % d’un trimestre à l’autre, par rapport à une perte de 8,3 millions de dollars au quatrième trimestre de 2019, principalement en raison de l’efficacité de notre réseau de centres de traitement des commandes et de notre souci constant d’optimisation des coûts.

Passons maintenant à nos perspectives financières. Permettez-moi de faire précéder nos orientations pour le deuxième trimestre d’un certain nombre d’hypothèses. Nos prévisions tentent de tenir compte de l’impact continu de COVID-19 sur nos activités, notamment en raison du changement de comportement des consommateurs et des solutions de rechange en matière d’alimentation, ainsi que de l’ampleur et du moment de l’impact sur nos activités lorsque les effets de COVID-19 et des restrictions connexes commenceront à s’atténuer. En outre, nos conseils supposent que nous ne connaîtrons pas de perturbations importantes dans nos opérations de traitement ou notre chaîne d’approvisionnement à la suite de la pandémie de COVID-19. Comme Linda l’a indiqué dans ses commentaires, nous avons constaté une forte augmentation de la demande de nos repas au deuxième trimestre en raison de la pandémie de COVID-19, principalement due à une augmentation du nombre de clients ainsi qu’à l’amélioration de certains paramètres de la clientèle tels que les commandes par client et le revenu moyen par client.

En raison de cette demande accrue, nous nous attendons à ce que les recettes nettes du deuxième trimestre augmentent d’une année sur l’autre dans la tranche supérieure à un chiffre, en pourcentage, pour atteindre environ 130 millions de dollars. Malgré des investissements substantiels dans notre équipe de centre de traitement des commandes en première ligne, à mesure que le volume augmente, nous prévoyons une perte nette de 6 millions de dollars au maximum, un EBITDA ajusté positif d’au moins 5 millions de dollars et un flux de trésorerie d’exploitation positif d’au moins 10 millions de dollars. Comme Linda l’a mentionné, nous pensons que la pandémie de COVID-19 continuera à affecter notre comportement de consommateur pendant un certain temps, et continuera à bénéficier à notre entreprise au-delà du deuxième trimestre. Nous pensons également que les perspectives de liquidité seront bénéfiques au-delà du deuxième trimestre en raison de la demande accrue que nous avons connue jusqu’à présent.

Nous ne pouvons toutefois pas fournir d’indications spécifiques au-delà du deuxième trimestre, car il est difficile à ce stade d’évaluer la durée de l’ampleur de l’impact de cette nouvelle norme sur nos activités pour les périodes futures. Comme nous l’avons annoncé en février, le conseil d’administration de la société continue d’évaluer un large éventail d’alternatives stratégiques pour maximiser la valeur pour les actionnaires, notamment pour soutenir l’exécution de la stratégie de croissance de la société. Pour faciliter la consultation, un tableau de rapprochement entre notre perte nette et l’EBITDA ajusté est inclus dans notre communiqué de presse sur les résultats, qui a été publié sur le site web Blue Apron Investor Relations.

Linda et moi allons maintenant répondre à vos questions.

Séance de questions-réponses

Opérateur

Nous allons maintenant commencer la session de questions-réponses [Operator Instructions]. Notre première question viendra de Maria Ripps avec Canaccord.

Maria Ripps

Bonjour. C’est formidable de voir la croissance de la clientèle et la forte demande ici. Je voulais juste vous poser quelques questions. Pouvez-vous nous dire comment vous envisagez de maintenir ce niveau de demande et d’engagement des clients lorsque nous aurons dépassé cette vague d’augmentation de la demande due à la pandémie ?

Linda Findley Kozlowski

Bien sûr. Je peux commencer avec ça et ensuite Tim peut ajouter n’importe quoi s’il veut participer. Donc, ce que nous constatons, tout d’abord, à partir des recherches menées par des tiers, c’est qu’il y a des changements acceptés dans le comportement de base des clients qui encouragent à cuisiner davantage à la maison, même après que certains de ces défis aient été relevés, et qu’il y aura un certain temps où ce genre de retard se produira alors que les gens se pencheront sur la question. Cela étant dit, nous supposons et comprenons que la seule façon de retenir et d’engager les gens au-delà de ce point est de leur faire vivre une grande expérience avec le produit.

C’est pourquoi nous sommes particulièrement satisfaits de certaines des initiatives que nous avons proposées au premier trimestre, ainsi que de certains des travaux que nous avons réalisés au cours des 18 derniers mois pour essayer d’offrir plus de variété, plus de choix et plus d’expérience, car tous ces projets ont été conçus pour conserver et répondre aux questions sur la santé, la variété et la flexibilité que nos clients et anciens clients recherchaient dans le produit au départ. En outre, nous poursuivons notre feuille de route actuelle pour ajouter d’autres options que nous avions déjà prévues pour 2020, car nous pensons que c’est un indicateur important de la façon dont les gens vont conserver notre produit et une grande partie de ce qu’ils recherchent.

Ce qui n’a pas changé et ce que nous continuerons à maintenir et dont nous savons qu’il est important pour notre produit [indiscernible] our nos consommateurs, nous avons de bonnes recettes, de bonnes saveurs, des ingrédients de haute qualité, des normes élevées en matière de bien-être des animaux, et nous avons l’intention de continuer à les maintenir afin de pouvoir différencier la qualité du produit, tout en répondant aux besoins des clients en matière de santé, de variété et de flexibilité. En outre, nous avons également modifié et amélioré nos programmes de commercialisation pour tenir compte à la fois de l’acquisition et de la conservation, et nous supposons que nous pouvons réellement appliquer cela à notre clientèle existante ainsi qu’à la nouvelle demande qui en découle pour maintenir la proportion appropriée de cette dernière à l’avenir. Nous avons examiné attentivement les données afin de comprendre les tendances de notre base de clients sous-jacente, et nous constatons cette force grâce à certaines des mesures clés de la clientèle dont nous avons parlé plus tôt dans l’appel.

Tim, voulez-vous ajouter quelque chose ?

Tim Bensley

Oui. Non, je pense que c’est super. La première chose, c’est qu’au premier trimestre, nous avons été très heureux d’augmenter nos dépenses de marketing d’une année sur l’autre, d’un trimestre sur l’autre, et nous avons commencé à voir les résultats positifs des initiatives de croissance dont Linda parlait à l’instant, et nous sommes assez heureux d’avoir vu une augmentation des revenus d’un trimestre sur l’autre, et en particulier d’avoir augmenté tous ces paramètres clés pour les clients. Et peut-être plus important encore, et c’est ce que vous avez appelé au début de votre question, cette augmentation de 25 000 clients en général d’un trimestre à l’autre, soit une augmentation de 7 % du nombre de clients. Donc, même si nous n’avons pas vu d’impact réel de la pandémie COVID-19 sur notre activité au premier trimestre, nous avons vu des impacts positifs de notre stratégie de croissance au premier trimestre. C’est donc une bonne chose, et c’est une chose à laquelle nous devons penser lorsque nous dépasserons le deuxième trimestre. Bien sûr, nous avons parlé de la forte augmentation au deuxième trimestre. Elle a entraîné une augmentation du nombre de clients ainsi qu’une augmentation des commandes et des revenus par client. C’est donc une bonne chose.

Et comme Linda en a parlé, nous voyons cela se produire – avec des dépenses de marketing très efficaces. Donc, si l’on combine ces deux éléments, au cours du second semestre, nous pensons que les effets de ce changement de comportement des consommateurs, dont Linda a parlé, se feront sentir de manière plus étendue. Et cela va se poursuivre – et au-delà de la période directe COVID-19 du deuxième trimestre, mais en même temps, comme Linda vient de le dire également, nous continuerons à nous appuyer sur ces initiatives de croissance. Nous pensons que nous devrons – être capables d’être assez efficaces du point de vue du marketing, car nous continuerons à nous pencher sur le marketing au cours du second semestre de l’année. Et nous pensons que – et nous continuerons bien sûr, comme Linda vient de le souligner, à nous appuyer sur ces initiatives de croissance dont nous parlons depuis un certain temps. Je pense donc que la combinaison de ces éléments nous place dans une bonne position pour l’avenir. Et nous ne pouvons pas nous prononcer précisément sur ce qui va se passer au cours du second semestre en raison de toutes les incertitudes. Nous pensons qu’il y aura encore des effets positifs à la fin du deuxième trimestre.

Opérateur

[Operator Instructions] Notre prochaine question viendra de [indiscernible] Le capital.

Analyste non identifié

Bonjour. Bonjour. Merci encore d’avoir fait votre appel. Trois petites questions, je reconnais que vous avez eu une forte demande dans le cadre du calendrier d’avril. Essayiez-vous de mieux comprendre combien de sortes de — combien de pertes de revenus il y a peut-être eu au mois d’avril en raison de commandes annulées que vous n’avez pas pu honorer ? Et puis, question numéro deux, comme vous le savez, votre menu complet n’est pas accessible aux clients. Je me demandais, grâce à vos efforts de recrutement, quand vous pensez que les options du menu complet seront disponibles, parce qu’à l’heure actuelle, même lorsqu’on commande pour le mois de mai, les options du menu complet ne sont pas encore disponibles. Et puis la troisième question est juste là, j’ai peut-être manqué encore un commentaire de votre part, mais avez-vous fait un commentaire sur la façon dont les recettes par commande et la fréquence des commandes ont sensiblement changé ici et sur la période d’avril où COVID-19 est plus évident.

Tim Bensley

Oui. Linda, vous voulez que j’intervienne sur la première partie de la question, et je vous laisse en parler un peu, d’accord.

Linda Findley Kozlowski

Bien sûr.

Tim Bensley

Oui. Donc, au fait, merci pour l’appel. Je vous remercie. J’apprécie la question. Linda nous a raconté – dans sa section, elle nous parle de ce qui s’est passé en avril en termes de demande par rapport à ce que nous sommes en mesure de servir, et pour être clair, la reprise de la demande est largement liée à l’impact de la pandémie de COVID-19, en plus, bien sûr, des initiatives de croissance que nous avions déjà sur le marché au premier trimestre était assez importante, donc nous avons vu cette augmentation de 27% de la demande totale. Sans entrer dans les mesures spécifiques individuelles, je peux vous dire que cela a été dû à de multiples facteurs : une augmentation du nombre de clients pendant cette période, une augmentation des commandes par client pendant cette période et une augmentation des revenus par commande pendant cette période. Tous ces éléments nous ont donc permis de nous rapprocher de cette augmentation de 27 % de la demande.

Maintenant, cela s’est passé assez rapidement. Nous avons donc dû commencer très rapidement à augmenter la main-d’œuvre dans le cadre des CF pour assurer ce service, et nous sommes donc en mesure d’assurer une augmentation d’environ 22 %. La différence entre 27 % de reprise et 22 % de travail que nous sommes en mesure d’assurer était donc — vous savez, cela représente évidemment une petite opportunité manquée en avril, mais comme Linda l’a également dit, nous avons continué à augmenter la main-d’œuvre en prévision d’une augmentation de la demande pour le reste du deuxième trimestre, et nous pensons que nous serons en mesure de faire face à la demande pour le reste du trimestre. Donc, j’espère que cela nous permettra de faire face à cette partie de la demande, et ensuite Linda, voulez-vous parler des menus proposés ?

Linda Findley Kozlowski

Bien sûr, en ce qui concerne les menus, il est évident que l’une des choses que nous ne voulons jamais vraiment sacrifier est la variété pour nos clients, tout en reconnaissant l’importance de pouvoir fournir de la nourriture au plus grand nombre possible de personnes chez elles. Nous avons pris la décision de limiter les choix dans le menu afin d’accélérer notre capacité à livrer des aliments en toute sécurité, et donc, nous avons pris cette décision difficile afin de réduire une partie de la variété qui était disponible, et nous espérons que d’ici un trimestre, nous serons en mesure de revenir à ce même niveau de variété, et nous travaillons très dur pour y parvenir le plus rapidement possible, mais encore une fois, nous avons le sentiment que notre priorité est de faire en sorte que le plus grand nombre possible de clients, nouveaux et existants, puissent d’abord obtenir la nourriture qu’ils recherchent. C’est ce que nous faisons en priorité actuellement, mais nous nous en rapprochons et nous continuons à nous développer. Nous pourrons donc vous donner des nouvelles assez rapidement sur la variété du menu.

Analyste non identifié

Super, merci et bonne chance.

Linda Findley Kozlowski

Merci beaucoup.

Tim Bensley

Merci.

Opérateur

[Operator Instructions] Je ne montre pas d’autres questions. Ceci conclura notre séance de questions-réponses. Alors que nous approchons de la fin de notre appel, je vais maintenant céder la parole à Mme Kozlowski pour ses remarques de clôture.

Linda Findley Kozlowski

Merci beaucoup. Au nom de tous les membres de Blue Apron, nous vous souhaitons, ainsi qu’à vos familles, collègues et amis, bonne chance en ces temps extrêmement troublés, et vous faisons savoir que nos équipes travaillent avec diligence et efficacité pour apporter une cuisine incroyable dans les foyers en cette période importante et difficile. Je vous remercie.

Opérateur

La conférence est maintenant terminée. Je vous remercie d’avoir assisté à la présentation d’aujourd’hui. Vous pouvez maintenant vous déconnecter.


Commencer à trader avec eToro